5 309.23 PTS
+0.13 %
5 287.5
-0.24 %
SBF 120 PTS
4 251.61
+0.01 %
DAX PTS
12 461.91
-0.07 %
Dowjones PTS
24 964.51
+0.67 %
6 756.48
-0.04 %
Nikkei PTS
21 736.44
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Regain de popularité en septembre pour Macron qui remonte à 45%

| AFP | 204 | Aucun vote sur cette news
Le président Emmanuel Macron, le 21 septembre 2017 à Marseille
Le président Emmanuel Macron, le 21 septembre 2017 à Marseille ( JEAN-PAUL PELISSIER / POOL/AFP/Archives )

La cote de popularité d'Emmanuel Macron repart à la hausse en septembre, avec 45% de personnes satisfaites, soit une remontée de 5 points qui intervient après la forte baisse (24 points cumulés) au cours des deux mois précédents, selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche (JDD).

Le Premier ministre Edouard Philippe enregistre également une hausse, mais moindre (+1), durant la même période, passant de 47% à 48% de satisfaits, après avoir chuté de 9 points en août.

En septembre, 39% des sondés se disent "plutôt satisfaits" (+3) et 6% sont "très satisfaits" (+2) du président de la République. Simultanément, le total des mécontents passe de 57% à 53%, se répartissant entre "plutôt mécontents" (33%, -4) et "très mécontents" (20%, =). 2% (-1) des sondés ne se prononcent pas.

Son regain de popularité est nettement perceptible chez les retraités, les ouvriers ainsi que chez les électeurs de droite et ceux du centre.

S'agissant du chef du gouvernement, 44% des sondés se montrent "plutôt satisfaits" (-1) et 4% se disent "très satisfaits" (+2). Chez les mécontents, 32% se disent "plutôt mécontents" (=) et 14% "très mécontents" (+1). Le taux des personnes interrogées ne se prononçant pas passe de 8% à 6%.

Le chef de l’Etat demeure minoritaire mais son redressement tranche avec l’évolution de la popularité de ses prédécesseurs, note Frédéric Dabi (Ifop). "Là où Nicolas Sarkozy et François Hollande étaient en baisse en 2007 et en 2012" au mois de septembre, "lui réussit à inverser la tendance", relève-t-il en rappelant que "la rentrée est généralement une période difficile pour l’exécutif".

Enquête réalisée en ligne et par téléphone par l'Ifop du 15 au 23 septembre auprès d’un échantillon de 1.989 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/02/2018

Le volume d'affaires minimum est estimé à 5 ME sur 3 ans...

Publié le 22/02/2018

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et auto-immunes, annonce aujourd'hui que...

Publié le 22/02/2018

Engagée dans une démarche d'amélioration continue de la performance environnementale de ses actifs, Mercialys a certifié 21 de ses centres commerciaux...

Publié le 22/02/2018

Advenis SA a réalisé avec succès une émission d'obligations convertibles en actions de la Société par voie d'offre au public pour un montant nominal...

CONTENUS SPONSORISÉS