En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 348.64 PTS
-0.44 %
5 353.00
-0.23 %
SBF 120 PTS
4 295.83
-0.33 %
DAX PTS
12 591.54
-0.82 %
Dowjones PTS
24 657.80
-0.17 %
7 280.70
+0.00 %
Nikkei PTS
22 693.04
+0.61 %

Réformes du travail: pour Mélenchon, la "résistance a beaucoup pâti de la division syndicale"

| AFP | 383 | 5 par 1 internautes
Le chef de file de la France Insoumise (LFI) Jean-Luc Mélenchon, le 16 novembre 2017 à Marseille
Le chef de file de la France Insoumise (LFI) Jean-Luc Mélenchon, le 16 novembre 2017 à Marseille ( Anne-Christine POUJOULAT / AFP )

Le chef de file de la France Insoumise (LFI) Jean-Luc Mélenchon a estimé jeudi à l'occasion de la journée de mobilisation contre les réformes portées par Emmanuel Macron que la "résistance (avait) beaucoup pâti de la division syndicale".

"Il ne faut plus être séparés entre les syndicats. La division syndicale nous a coûté très cher, et puis la division du politique et du syndical aussi, parce qu'il y a des milliers, des millions de militants politiques (...) qui sont prêts à entrer dans l'action mais à condition qu'on les appelle à une action qui leur semble avoir du sens", a poursuivi le député des Bouches-du-Rhône en marge des manifestations organisées à Marseille, où CGT et FO défilaient jeudi dans deux cortèges distincts.

"Bien sûr le président Macron a un plan de marche anti-social (...) mais enfin il faut aussi avoir l'honnêteté de dire que cette affaire de la transformation du code du travail, c'est un événement d'un ordre hors du commun et clairement la manière dont a été organisée la résistance a beaucoup pâti de la division syndicale et, d'autre part, de la séparation entre forces politiques et les forces sociales et associatives", a encore déclaré à la presse M. Mélenchon.

"Il faut être capable de regarder ça en face pour résoudre d'autres échéances. Parce que M. Mailly dit qu'il y aura d'autres échéances mais si on s'y prend de la même manière, ça ne va pas arranger nos affaires", a-t-il poursuivi, espérant la constitution d'un "front uni": "sinon, la suite qu'on nous annonce est terrible. Et si on recommence les étapes suivantes dans les mêmes conditions, on peut dire que le résultat sera le même".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/06/2018

Par courrier reçu le 21 juin 2018 par l'AMF, la société néerlandaise NN Group N...

Publié le 21/06/2018

Le titre poursuit sa progression au-dessus d'une ligne de tendance haussière qui soutient les cours depuis le 23 mars. Du côté des indicateurs techniques, les moyennes mobiles à 20 et 50 séances…

Publié le 21/06/2018

Electrolux (-0,71% à 209,5 couronnes suédoises) évolue parmi les plus fortes baisses de l'indice suédois OMSX. Les investisseurs réagissent à l'annonce que les comptes du deuxième trimestre du…

Publié le 21/06/2018

Worldline vient de publier son rapport 2017 de Responsabilité Sociale d'Entreprise, soulignant son engagement en faveur des Objectifs de Développement...

Publié le 21/06/2018

Atos annonce que sa nouvelle plateforme d'observation de la terre (EO), baptisée Mundi Web Services, est désormais en service et utilisée par...