En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

Réforme des retraites: "Une succession de pièges", dénonce Marine Le Pen

| AFP | 465 | 1 par 1 internautes
Marine Le Pen, présidente du Rassemblement National, à Rome, le 08 octobre 2018
Marine Le Pen, présidente du Rassemblement National, à Rome, le 08 octobre 2018 ( Alberto PIZZOLI / AFP/Archives )

La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen a estimé jeudi que la réforme des retraites, un dossier "tout à fait explosif", n'est qu'une "succession de pièges", dont "les futurs retraités vont payer la note".

"C'est tellement explosif que le gouvernement, qui devait la présenter en début d'année, va très probablement la présenter après les élections européennes", car il a "peur d'être sanctionné" lors de ce scrutin, a-t-elle estimé sur France 2.

Elle a dénoncé "une augmentation au moins d'un an de l'âge pour obtenir une retraite pleine - c'est ce qu'ils appellent l'âge pivot; c'est une petite manœuvre assez malhonnête". Mais aussi le système de "points qui va poser un problème de prévisibilité pour les futurs retraités car ce point pourra être modulé en fonction de la situation financière du système", a précisé Mme Le Pen.

"Tout cela est explosif et c'est encore une fois les futurs retraités qui vont payer la note", a-t-elle accusé, en appelant les électeurs à "profiter des européennes pour lancer le signal qu('ils sont) en désaccord avec cet effondrement du pouvoir d'achat organisé par le gouvernement".

Après des mois de concertation sur le futur système "universel" de retraite voulu par Emmanuel Macron, le gouvernement vient d'enfin dévoiler ses premiers arbitrages, ce qui a satisfait la plupart des partenaires sociaux, sans dissiper toutes leurs craintes.

Le système proposé, par points, serait financé par tous les travailleurs jusqu'à 10.000 euros bruts de revenus mensuels, qu'ils soient salariés du public et du privé, et une majoration serait accordée "dès le premier enfant". L'exécutif propose aussi le maintien des pensions de réversion et du minimum de pension pour les bas salaires et les carrières hachées.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...