5 317.37 PTS
+0.15 %
5 334.5
+0.52 %
SBF 120 PTS
4 256.95
+0.13 %
DAX PTS
12 483.79
+0.18 %
Dowjones PTS
25 309.99
+1.39 %
6 896.60
+1.99 %
Nikkei PTS
21 892.78
+0.72 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Réforme de l'ISF: "Le problème n'est pas qu'on ait trop de riches" (Bergé, LREM)

| AFP | 430 | 1 par 1 internautes
Aurore Bergé, porte-parole des députés LREM, le 19 juin 2017 à Paris
Aurore Bergé, porte-parole des députés LREM, le 19 juin 2017 à Paris ( Thomas Samson / AFP/Archives )

Aurore Bergé, porte-parole des députés LREM, a indiqué que la question de la réforme controversée de l'ISF serait abordée lors de la réunion du groupe mardi, soulignant vouloir "éviter d'avoir un débat qui donnerait à penser qu'être riche c'est forcément être coupable".

"On va en parler. Déjà demain on a notre réunion de groupe LREM donc c'est une question qu'on va poser", a déclaré Aurore Bergé, interrogée par Sud Radio sur les critiques que suscite la réforme de l'ISF, en particulier concernant l'exemption de certains biens comme les yachts ou jet privés.

"En effet se pose une question pour certains biens", a-t-elle reconnu, disant cependant ne pas aimer "l'idée de signes extérieurs de richesse ou de biens ostentatoires, parce que je ne sais pas clairement ce que ça veut dire". "On a tous des définitions qui sont différentes et pour moi être riche, ce n'est pas un problème".

"Moi je pense en tout cas qu'il faut éviter d'avoir un débat qui donnerait à penser qu'être riche c'est forcément être coupable. Ca n'est pas le sujet", a-t-elle exposé.

"Dans notre pays, le problème ce n'est pas qu'on ait trop de riches, le problème c'est qu'il y a encore malheureusement des gens qui sont dans la pauvreté", a poursuivi la députée des Yvelines. "Ce n'est pas parce que vous allez réduire le nombre de riches que vous allez réduire le nombre de pauvres dans ce pays. L'idée c'est au contraire de permettre à ceux qui sont riches de rester, de revenir, et d'investir leur capital dans notre pays".

Mme Bergé a également réfuté "la fable sur le petit propriétaire qui serait indûment taxé" sur ses biens immobiliers. "Le petit propriétaire, il n'a pas un patrimoine de 2 millions d'euros, ça n'est pas vrai".

Les ministres en charge de l'Economie et des Comptes publics se sont déclarés ouverts dimanche à la possibilité de taxer certains "produits ostentatoires", sans remise en cause de la réforme de l'impôt sur la fortune qui ne concernera plus que le patrimoine immobilier et exonèrera les valeurs mobilières (actions et obligations, fonds d'investissement).

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

Publié le 23/02/2018

Eiffage, au travers de sa filiale Eiffage Énergie Systèmes, a conclu un accord en vue d’acquérir 51 % du groupe Kropman, basé à Nimègue, aux Pays-Bas, spécialisé dans les domaines multi…

Publié le 23/02/2018

AXA a annoncé avoir publié au Bulletin des annonces légales obligatoires les résolutions que le Conseil d'administration soumettra à la prochaine Assemblée générale annuelle des actionnaires,…

Publié le 23/02/2018

BLEECKER   Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au capital de 20.787.356,70 EUR 39, Avenue George V - PARIS (75008) 572 920 650 RCS PARIS       Paris, le 23…

Publié le 23/02/2018

Natixis soumettra au vote de ses actionnaires, le 23 mai, le versement d'un dividende ordinaire, payé en numéraire, de 0,37 euro par action, au titre de l'année fiscale 2017. Le dividende sera…

CONTENUS SPONSORISÉS