En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 153.19 PTS
+1.79 %
5 158.50
+1.94 %
SBF 120 PTS
4 084.66
+1.64 %
DAX PTS
11 299.80
+1.89 %
Dowjones PTS
25 883.25
+1.74 %
7 055.18
+0.47 %
1.129
+0.00 %

Référendum: Philippe veut éviter de nuire à "la clarté du débat" sur les Européennes

| AFP | 152 | Aucun vote sur cette news
Le Premier ministre Edouard Philippe à l'Assemblée nationale à Paris le 5 février 2019
Le Premier ministre Edouard Philippe à l'Assemblée nationale à Paris le 5 février 2019 ( Bertrand GUAY / AFP )

Edouard Philippe s'est montré circonspect mardi face à la possibilité d'un référendum le jour des élections européennes, estimant que "tout ce qui aurait pour effet de remettre en cause la clarté du débat" sur l'Europe "serait probablement à écarter".

"Il faut que le débat ait lieu, il faut que les responsables politiques, les citoyens, disent clairement ce qu'ils souhaitent concernant la construction européenne", a déclaré le Premier ministre devant le Sénat.

"Nous avons tous à gagner à la clarté du débat en la matière", a-t-il poursuivi en affirmant donc que "tout ce qui aurait pour effet de remettre en cause la clarté du débat serait probablement à écarter".

"C'est d'autant plus vrai que, référendum ou pas, depuis très longtemps les élections européennes sont le moment où l'on parle assez peu des élections européennes mais plutôt de politique nationale. Nous l'avons tous vécu et nous ne voulons pas que cela recommence", a martelé M. Philippe.

Le Premier ministre, qui a aussi été interpellé par le sénateur (LR) Roger Karoutchi sur ce thème, répondait au président du groupe centriste Hervé Marseille qui lui demandait "d'éviter d'organiser un référendum" le jour du scrutin européen.

"J'entends enfin la remarque (...) d'une forme de désaccord sur l'idée d'organiser un référendum le jour du scrutin prévu pour les Européennes. Je les entends (ces remarques, ndlr), j'en prends acte. Un certain nombre d'arguments dans ce sens sont parfaitement légitimes", a mis en avant le Premier ministre.

"Mais inversement, on peut aussi dire qu'il y aurait quelque chose de lourd pour les collectivités territoriales à multiplier les consultations", a-t-il pointé.

Le Premier ministre a de nouveau indiqué mardi qu'"aujourd'hui rien n'est décidé" quant à la tenue d'un référendum à l'issue du grand débat, que ce soit le 26 mai ou plus tard, et qu'il était par conséquent "trop tôt" pour répondre à la question. "On peut évoquer, réfléchir et consulter sur cette idée", a-t-il renchéri.

Se félicitant de "l'appétence" des Français à participer au débat, M. Philippe a par ailleurs souligné qu'une "profusion d'instruments" pourront servir à mettre en oeuvre les solutions qui seront dessinées.

"Je ne crois pas qu'un seul référendum, quand bien même il porterait sur plusieurs projets de loi, suffirait à traiter, intégrer l'ensemble de ce qui est dit", a déclaré M. Philippe en évoquant "la discussion législative" mais aussi des "consultations, concertations" qui aboutiront à "l'élaboration collective des solutions".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 18 février 2019

CODE OFFRE : SNOW19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SNOW19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/02/2019

Total annonce mettre en œuvre son opération annuelle d’augmentation de capital réservée aux salariés et anciens salariés du groupe. Ainsi, la participation des salariés au capital de la…

Publié le 15/02/2019

Baccarat vient de réaliser son point d’activité annuel. Ainsi, au quatrième trimestre 2018, le spécialiste des produits en cristal haut-de-gamme a publié un chiffre d'affaires de 48,7 millions…

Publié le 15/02/2019

Total met en oeuvre son opération annuelle d'augmentation de capital réservée aux salariés et anciens salariés...

Publié le 15/02/2019

FAURECIAL'équipementier automobile publiera (avant Bourse) ses résultats annuelsICADELe groupe immobilier publiera (avant Bourse) ses résultats annuelssource : AOF

Publié le 15/02/2019

Article L.233-8 II du Code de commerce et article 223-16 du Règlement général de l'Autorité des marchés financiers     Dénomination sociale de l'émetteur…