En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 980.91 PTS
-0.88 %
4 974.0
-0.70 %
SBF 120 PTS
3 981.10
-0.80 %
DAX PTS
11 253.22
-0.77 %
Dowjones PTS
25 150.17
-1.04 %
6 729.55
-2.00 %
1.145
+0.30 %

Référendum en Nouvelle-Calédonie: Philippe réaffirme l'impartialité du gouvernement

| AFP | 215 | Aucun vote sur cette news
Edouard Philippe à l'Assemblée nationale, le 16 octobre 2018
Edouard Philippe à l'Assemblée nationale, le 16 octobre 2018 ( STEPHANE DE SAKUTIN / AFP )

Edouard Philippe a réaffirmé l'impartialité du gouvernement dans l'organisation du futur référendum sur l'indépendance en Nouvelle-Calédonie, prévu le 4 novembre, assurant devant les sénateurs qu'il ne "bougerait pas de cette ligne".

Le 4 novembre, 174.154 électeurs de Nouvelle-Calédonie décideront du maintien ou pas de l'archipel au sein de la République française. Ils répondront à la question : "Voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante?"

Il était interpellé par le sénateur LR de Nouvelle-Calédonie Pierre Frogier, qui a regretté que le Premier ministre ait décidé "de se taire" et de "ne pas faire valoir sa préférence". "Pourquoi une telle gêne à s'engager, à dire sa préférence (...)?", a-t-il demandé.

Si comme le prévoient les sondages, le non à l'indépendance l'emporte, "finirez-vous par admettre que la lecture indépendantiste de l'accord de Nouméa aura vécu", a-t-il poursuivi, souhaitant que le Premier ministre prenne "l'engagement" de tenir compte "de la volonté exprimée le 4 novembre par la majorité des Calédoniens et que le résultat de ce référendum ne leur sera pas confisqué".

Ce référendum est prévu par l'accord de Nouméa signé en 1998 et destiné à sceller la réconciliation entre Kanak et Caldoches après les violences des années 1980 qui avaient culminé avec la prise d'otage et l'assaut de la grotte d'Ouvéa en mai 1988, faisant 25 morts.

"Il m'est apparu, à moi et à d'autres chefs de gouvernement avant moi que dans l'organisation de cette consultation, il convenait que l'Etat soit impartial", a répondu Edouard Philippe. "C'est la ligne que je me suis fixée dès ma nomination, c'est la ligne qui a été rappelée par le Président de la République lors de son déplacement en Nouvelle-Calédonie, et c'est la ligne dont je ne bougerai pas parce que je pense que c'est la bonne ligne".

Il a précisé qu'après le scrutin, le gouvernement prendrait "un certain nombre d'initiatives pour faire en sorte que l'avenir de la Nouvelle-Calédonie soit construit de bonne foi, avec des femmes et des hommes qui veulent s'engager pour une vie en commun. Nous avons tous à y gagner, la Nouvelle-Calédonie et la République".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/11/2018

Lundi 19 novembreAucune publication attendue Mardi 20 novembre Aucune publication attendueMercredi 21 novembre ALTICE EUROPE L'opérateur propriétaire de SFR publiera ses résultats du troisième…

Publié le 19/11/2018

Pendant que la rue se drapait de jaune en France, les investisseurs internationaux eux n'ont vu que du rouge. Ainsi, après une accalmie, les indices boursiers ont à nouveau replongé, pénalisés…

Publié le 19/11/2018

Apple (-3,08% à 187,41 dollars) figure parmi les principales baisses de l’indice Dow Jones alors que les mauvaises nouvelles s’accumulent pour le fabricant de l’iPhone. Le groupe technologique…

Publié le 19/11/2018

Dans le sillage du marché, PSA Groupe pointe en légère baisse (-0?4% à 19?7 euros), et résiste plutôt bien à la chute de Renault qui s'effondre de...

Publié le 19/11/2018

Orange Business Services, qui accompagne déjà les villes dans la gestion et la gouvernance de leurs données, annonce - à l'occasion du salon des...