5 281.58 PTS
+1.13 %
5 278.5
+1.14 %
SBF 120 PTS
4 231.68
+1.11 %
DAX PTS
12 451.96
+0.86 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
-0.36 %
Nikkei PTS
21 720.25
+1.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Record de candidatures pour les sénatoriales du 24 septembre

| AFP | 212 | Aucun vote sur cette news
Record de candidatures pour les sénatoriales du 24 septembre
Record de candidatures pour les sénatoriales du 24 septembre ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )

Quelque 1.971 candidats vont se présenter aux 171 sièges de sénateurs qui seront renouvelés le 24 septembre, un record pour ce type d'élections, a-t-on appris samedi au lendemain de la clôture du dépôt des candidatures.

Le Sénat a publié sur son site l'ensemble des candidats par département à ce dernier rendez-vous électoral de 2017. Le ministère de l'Intérieur prévoit de ne le faire que lundi.

Rien qu'à Paris, 13 listes ont été déposées, dont plusieurs à la dernière minute, alors que 10 seulement étaient attendues.

"Il s'agit là d'un record", a estimé le chef de file de la liste PS Rémi Féraud. En 2011, année du dernier scrutin sénatorial dans la capitale, il n'y en avait eu que 6.

En 2014, lors du précédent renouvellement sénatorial, quelque 1.733 candidats s'étaient disputé les 178 sièges qui étaient alors renouvelés. Il s'agissait déjà d'un record pour ce type d'élections puisqu'il y en avait eu 1.374 en 2011 et 754 en 2008.

Le parti d'Emmanuel Macron, La République en Marche, présente des candidats dans toute la France métropolitaine. Toutefois, ses dirigeants font preuve de prudence, la composition du collège électoral qui élit les sénateurs, essentiellement des représentants des petites communes, ne lui étant pas favorable.

Les candidatures ont été transmises aux tribunaux administratifs qui doivent vérifier leur validité.

Le Sénat est renouvelable par moitié tous les trois ans. Cette année, sur un total de 348 sénateurs, 171 sièges sont concernés 38 départements métropolitains (150) et 6 départements et collectivités d'outremer (14), auxquels s’ajoutent 6 sièges des Français hors de France et un siège vacant.

Dans les départements élisant deux sénateurs ou moins, l'élection a lieu au scrutin majoritaire à deux tours. Dans ceux élisant plus de deux sénateurs, l'élection a lieu à la proportionnelle à la plus forte moyenne.

Deux ministres sont candidats cette année, Jacqueline Gourault (Intérieur) à sa propre succession dans le Loir-et-Cher, et Gérald Darmanin (Comptes publics) en position non éligible dans le Nord.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/02/2018

SOFRAGI Société Française de Gestion et d'Investissement   SA au  Capital de 3.100.000 euros Siège Social : 37, avenue des Champs Elysées - 75008…

Publié le 16/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

Publié le 16/02/2018

SOCIÉTÉ INDUSTRIELLE ET FINANCIÈRE DE L'ARTOIS   COMMUNIQUÉ DE PRESSE   Chiffre d'affaires 2017 Le 16 février 2018 …

Publié le 16/02/2018

      Bilan semestriel du contrat de liquidité GAUMONT contracté avec la société EXANE BNP PARIBAS   Neuilly-sur-Seine, le 16 février…

Publié le 16/02/2018

Prismaflex International a levé 1,8 million d'euros auprès d'un nombre restreint d'investisseurs institutionnels français dans le cadre d'une augmentation de capital avec suppression du droit…

CONTENUS SPONSORISÉS