5 635.07 PTS
-0.04 %
5 581.5
+0.08 %
SBF 120 PTS
4 492.05
-0.06 %
DAX PTS
13 084.04
+0.05 %
Dowjones PTS
25 013.29
+1.21 %
6 905.53
+0.00 %
Nikkei PTS
22 960.34
-0.18 %

Réactions après les nouvelles déclarations de Trump sur Charlottesville

| AFP | 352 | Aucun vote sur cette news
Donald Trump, après une déclaration dans la Trump Tower à New York, le 15 août 2017
Donald Trump, après une déclaration dans la Trump Tower à New York, le 15 août 2017 ( JIM WATSON / AFP )

Les réactions se sont multipliées mardi après les nouvelles déclarations du président Donald Trump attribuant la responsabilité des violences de Charlottesville aussi bien aux militants d'extrême droite qu'aux contre-manifestants.

Voici les principales réactions. Certaines se bornent à condamner, comme l'a fait M. Trump lundi puis mardi, les groupes d'extrême droite. D'autres refusent l'idée que les contre-manifestants aient une responsabilité dans les violences au même titre que l'extrême droite.

- 'Aucune ambiguïté morale' -

"Nous devons être clairs. La suprématie blanche est répugnante", a tweeté Paul Ryan, président républicain de la Chambre des représentants. "Cette intolérance est opposée à toutes les valeurs du pays. Il ne peut y avoir aucune ambiguïté morale".

- 'Un seul côté' -

"La violence à Charlottesville a été alimentée par un seul côté: des suprémacistes blancs qui répandent le racisme, l'intolérance et l'intimidation", a déclaré sur Twitter Tim Kaine, sénateur démocrate de Virginie, colistier de Hillary Clinton dans l'élection présidentielle de 2016.

- 'Un seul côté' (2) -

"Il y a un seul côté" qui est responsable des violences, a tweeté le Southern Poverty Law Center, qui surveille les groupes extrémistes américains: "La suprématie blanche est toujours une erreur".

- 'Relativisme' -

"Accuser +les deux côtés+ après Charlottesville?! Non", a déclaré Ileana Ros-Lehtinen, représentante républicaine de Floride. "Le retour au relativisme lorsqu'on parle du KKK, des sympathisants nazis et des suprémacistes blancs ? Clairement non".

- 'Sympathisant' des néonazis -

"Le président Trump est un sympathisant des suprémacistes blancs néonazis", a affirmé dans un communiqué Steven Goldstein, chef du Centre Anne Frank pour le Respect Mutuel, une organisation de défense des droits de l'homme aux Etats-Unis.

- 'Ce qu'il pense vraiment'-

"Sans une déclaration préparée, ce président dit ce qu'il pense vraiment: mettre sur le même plan des néonazis et ceux qui protègent les droits civiques est honteux et insensé", a tweeté la chanteuse et actrice Barbra Streisand.

'Le week-end le plus honteux'

"Ce qui était le week-end le plus honteux du président vient d'être prolongé indéfiniment" avec ses nouvelles déclarations, a tweeté l'actrice et activiste Mia Farrow.

- La haine 'remise à la mode' -

"La haine a toujours existé en Amérique. On le sait, mais Donald Trump l'a remise à la mode!", a écrit sur Twitter la star du basket-ball LeBron James.

mdo/plh/ol

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

ÉVÈNEMENT

IMMERSION EXCLUSIVE AU COEUR DE LA BOURSE
DU 28 MAI AU 1erJUIN 2018

EN PARTENARIAT AVEC

INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT ! Cliquez ici

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/05/2018

Airbus et les États membres de l’Union européenne (France, Allemagne, Espagne et Royaume-Uni) ont approuvé plusieurs amendements relatifs aux avances remboursables accordées à l’A380 et à…

Publié le 22/05/2018

Paris, 22 mai 2018 - Atos et le CEA inaugurent aujourd'hui une chaire industrielle, co-financée par l'Agence nationale de la recherche (ANR), dans le but de développer la…

Publié le 22/05/2018

Airbus vent de réagir au dernier jugement de l'Organisation mondiale du Commerce au sujet d'aides publiques accordées aux appareils A350 et A380...

Publié le 22/05/2018

Communiqué de Presse             Paris, le 16 mai 2018   Tableau de déclaration mensuelle des opérations réalisées en avril 2018 Date de début du…

Publié le 22/05/2018

Le titre se retourne à la baisse sous la résistance des 135.3 euros, qui contient les cours en clôture depuis la fin avril. De son côté, le RSI montre des signes de faiblesse. Tant que ce niveau…