En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 615.33 PTS
+0.02 %
5 618.50
+0.08 %
SBF 120 PTS
4 426.20
+0.05 %
DAX PTS
12 437.77
+0.05 %
Dowjones PTS
27 335.63
-0.09 %
7 927.08
+0.00 %
1.121
+0.01 %

Quatennens n'exclut pas que LFI s'intègre dans un cadre plus large à la présidentielle

| AFP | 102 | Aucun vote sur cette news
Le député de La France insoumise Adrien Quatennens, le 10 avril 2019.
Le député de La France insoumise Adrien Quatennens, le 10 avril 2019. ( LIONEL BONAVENTURE / AFP/Archives )

"La France insoumise sera-t-elle le cadre, ou appuiera-t-elle un cadre" plus large? Son coordinateur Adrien Quatennens s'est interrogé mercredi sur le rôle joué par le mouvement, aujourd'hui "point d'appui utile", lors de la présidentielle de 2022.

Interrogé par des journalistes sur le devenir de la marque LFI après des européennes ratées (6,3%), à trois ans de l'élection présidentielle, il a expliqué, citant l'ancien bras droit de Jean-Luc Mélenchon François Delapierre: "Il faut concevoir des objets adaptés à la situation et les réévaluer sans cesse", pouvoir "les casser nous-mêmes et en refaire d'autres".

"Cela ne présage pas du sort de LFI", actuellement un "point d'appui utile au service de l'implication du peuple en politique" que "nous avons l'intention d'améliorer", a précisé M. Quatennens. Mais "on serait déraisonnable de dire que l'on sait d'avance", a déclaré le député du Nord, avant de s'interroger: pour la présidentielle, "est-ce que LFI sera le cadre, ou appuiera-t-elle un cadre" plus large?

Sans préciser davantage, il ne faisait pas référence à d'éventuels accords au sommet avec d'autres formations de gauche, que les Insoumis se sont toujours refusés à envisager.

Après plusieurs mois de tensions internes, émaillés par le départ de plusieurs cadres critiquant le manque de démocratie interne du mouvement, Adrien Quatennens a vanté les évolutions proposées par la direction en juin. "La priorité de l'organisation n'est pas de viser à ce que tout le monde y soit bien, mais d'en faire un outil de combat", a-t-il confié.

"Même dans l'état dans lequel nous sommes aujourd'hui, si dans une semaine la présidentielle arrivait, tout le monde serait immédiatement en rang", a-t-il ajouté.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/07/2019

De même qu'ils avaient ouvert en repli dans le sillage de Wall Street, les marchés européens progressent désormais modestement, copiant les futures sur les indices américains. Ces derniers ne…

Publié le 17/07/2019

Repli exagéré ?

Publié le 17/07/2019

Ericsson chute de 5,37% à 86,30 couronnes suédoises, l'équipementier télécoms ayant affiché une rentabilité inférieure aux attentes en dépit d’une croissance des revenus plus élevée que…

Publié le 17/07/2019

Virbac progresse de 2,02% à 171,4 euros après la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel sans grande surprise et surtout, la confirmation de ses perspectives annuelles. Cette publication…

Publié le 17/07/2019

Air France KLM évolue autour de l'équilibre à la mi-journée...