5 289.86 PTS
+0.64 %
5 259.5
+0.13 %
SBF 120 PTS
4 239.49
+0.61 %
DAX PTS
12 487.90
+0.83 %
Dowjones PTS
24 964.75
-1.01 %
6 779.69
+0.13 %
Nikkei PTS
21 925.10
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Quatennens (LFI): la "démocrature" "remet en cause l'Etat de droit"

| AFP | 207 | Aucun vote sur cette news
Le député de la France insoumise Adrien Quatennens, le 2 août 2017 à Paris
Le député de la France insoumise Adrien Quatennens, le 2 août 2017 à Paris ( JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives )

Le député de la France insoumise Adrien Quatennens a défini mardi comme une "remise en cause de l'État de droit" le concept de "démocrature", évoqué lundi par son collègue député LFI Ugo Bernalicis pour qualifier la politique du gouvernement.

"Cela veut dire que l'on met des mesures qui sont exceptionnelles dans le droit commun, qui viennent le transformer et bouleverser sa nature en tant que telle", a estimé M. Quattenens sur Europe 1.

"Cela veut dire une démocratie qui tend de plus en plus à une remise en cause de l'État de droit", a-t-il poursuivi, dénonçant "un pli autoritaire, une surenchère sécuritaire". Il a toutefois refusé de prononcer le mot de "dictature", une composante du mot-valise: "démocrature".

Le député Ugo Bernalicis avait utilisé ce terme la veille à l'Assemblée nationale. "Nous voilà donc dans la +démocrature+, ce glissement silencieux de la démocratie vers la dictature", s'était-il exclamé au premier jour de la session extraordinaire consacré au projet de loi antiterroriste du gouvernement.

Ce texte doit permettre selon ce dernier "une sortie maîtrisée de l'état d'urgence" en vigueur depuis les attentats du 13 novembre 2015 et prolongé une sixième fois en juillet jusqu'à fin octobre.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2018

Gaussin précise leurs modalités financières et le calendrier de réalisation...

Publié le 20/02/2018

"Nous abordons 2018 avec confiance et détermination tout en restant très vigilants sur les évolutions de nos marchés à court terme", dit Christel Bories, PDG du Groupe Eramet...

Publié le 20/02/2018

Drive & Share s'adresse à ceux qui souhaitent bénéficier de la flexibilité que procure la possession d'une voiture, mais qui n'ont pas besoin de l'utiliser régulièrement...

Publié le 20/02/2018

En particulier, 1,71 MdE de travaux vont échoir à Eiffage...

Publié le 20/02/2018

Cette opération s'inscrit dans la stratégie du Groupe BPCE de recentrage dans les secteurs et zones prioritaires de développement...

CONTENUS SPONSORISÉS