En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 363.79 PTS
+0.28 %
5 370.0
+0.41 %
SBF 120 PTS
4 309.93
+0.31 %
DAX PTS
12 157.67
+0.51 %
Dowjones PTS
26 296.79
+0.90 %
7 512.22
+1.04 %
1.166
-0.19 %

PS: Rossignol ne voit "aucun candidat" susceptible "d'incarner à lui seul un projet"

| AFP | 227 | Aucun vote sur cette news
L'ancienne ministre des Droits des femmes, des Familles et de l'Enfance, Laurence Rossignol à Paris le 8 septembre 2016
L'ancienne ministre des Droits des femmes, des Familles et de l'Enfance, Laurence Rossignol à Paris le 8 septembre 2016 ( GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP/Archives )

L'ancienne ministre et sénatrice PS Laurence Rossignol ne voit "aucun candidat", parmi ceux dont les noms circulent pour prendre la tête du PS, susceptible "d'incarner à lui seul un projet" pour la gauche.

Le député du Val-de-Marne Luc Carvounas a annoncé jeudi sa candidature à la tête du Parti socialiste en vue du Congrès d'avril, et d'autres candidats potentiels pourraient se déclarer bientôt, comme l'ancien ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll, l'ancienne ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem, ou le député européen Emmanuel Maurel.

"On est dans une situation compliquée, difficile, on a du mal à s'identifier aujourd'hui et on en a pour un moment", a déclaré Laurence Rossignol dans l'émission "Questions d'info" LCP-franceinfo-Le Monde-AFP.

Dans l'histoire du parti, certaines "personnalités", comme François Mitterrand, ont pu incarner "un projet et une stratégie pour la gauche", a-t-elle dit mais "aujourd'hui, je ne vois aucun de ceux dont les noms circulent incarner un projet".

"Je vois (...) des gens qui sont plus des symboles, des élus locaux", a-t-elle ajouté.

Interrogée sur la possible candidature du proche de François Hollande Stéphane Le Foll, et son texte intitulé "Pour l'avenir, je choisis Jaurès", Laurence Rossignol a vu dans cet intitulé "un oxymore".

"Il faut que les socialistes rompent avec deux mauvaises habitudes: la première, c'est de ne justifier leur avenir que par l'histoire dont ils sont porteurs (...) la deuxième c'est de vouloir à tout prix continuer de montrer que nous sommes un parti de gouvernement (...) Nous ne sommes plus au gouvernement, les Français nous l'ont dit clairement", a-t-elle poursuivi.

A propos de l'aile gauche du PS et de son éventuel candidat Emmanuel Maurel, elle s'est demandé "à quoi ça sert d'être dans l'opposition dans le parti, qui ne sait pas déjà exactement comment être dans l'opposition dans le pays ?".

Selon l'ex-ministre, il faut "une feuille de route sur les deux ans à venir" qui devra notamment définir "quel projet pour l'Europe".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/09/2018

DÉCLARATION DE TRANSACTIONS SUR ACTIONS PROPRES RÉALISÉES DU 10 AU 14 SEPTEMBRE 2018   Présentation agrégée par jour et par…

Publié le 18/09/2018

Vinci a annoncé le succès d’une émission obligataire de 1,750 milliard d’euros, répartis entre une souche de 0,75 milliard d’euros à échéance septembre 2025, assortie d’un coupon de…

Publié le 18/09/2018

Le projet de retrait de la cote de Tesla, finalement avorté fin août, a déclenché une enquête judiciaire aux Etats-Unis, selon l'agence 'Bloomberg'. En cause, la communication erratique d'Elon…

Publié le 18/09/2018

PARIS-LA DEFENSE (FRANCE), 18 septembre 2018 - Le Conseil de surveillance de Tarkett a décidé de nommer Fabrice Barthélemy en qualité de Président du Directoire de Tarkett par…

Publié le 18/09/2018

Au 30 juin, Visiativ a enregistré un chiffre d'affaires de 64,1 ME, en croissance de +16% dont +2% en croissance organique...