En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 344.93 PTS
-0.08 %
5 357.5
+0.22 %
SBF 120 PTS
4 288.07
-0.06 %
DAX PTS
12 210.55
-0.22 %
Dowjones PTS
25 702.55
+0.56 %
7 381.02
+0.09 %
1.143
+0.55 %

PS: Batho ne votera pour aucun des candidats au poste de premier secrétaire

| AFP | 244 | Aucun vote sur cette news
Delphine Batho (c), le 14 novembre 2017 à l'Assemblée nationale, à Paris
Delphine Batho (c), le 14 novembre 2017 à l'Assemblée nationale, à Paris ( STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives )

La députée socialiste des Deux-Sèvres Delphine Batho a indiqué mardi qu'elle ne voterait pour aucun des quatre candidats au poste de Premier secrétaire du PS, affirmant que "ces candidatures sont le résultat d'une manoeuvre".

"Ah non certainement pas", a répondu Mme Batho à qui l'on demandait sur franceinfo si elle choisirait entre Stéphane Le Foll, Olivier Faure, Luc Carvounas et Emmanuel Maurel.

"S'ils incarnaient le féminisme, l'écologie, une certaine modernité, un changement radical de l'appareil Parti socialiste... Quel aurait été le besoin que moi je me déclare candidate? J'aurais soutenu tout de suite un candidat qui aurait incarné ça", a-t-elle développé. "Donc non, d'autant que quand même ces candidatures sont le résultat d'une manoeuvre qui est sans précédent dans l'histoire du Parti socialiste".

La candidature de Mme Batho, qui avait dénoncé un parti devenu "une petite mafia politique", a été rejetée faute d'avoir recueilli les parrainages suffisants - seize membres du Conseil national.

Les deux tours de l'élection auront lieu les 15 et 29 mars. Le PS se réunira en Congrès les 7 et 8 avril à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis).

"Chacun fait ce qu'il veut, mais moi je ne peux pas cautionner ce congrès", a déclaré l'ancienne ministre de l'Ecologie.

Elle a cependant affirmé ne pas avoir "envisagé" de quitter le Parti socialiste. "En général quand j'engage une bataille, je ne laisse pas tomber. Je sais qu'il peut y avoir des revers, des rebondissements", a-t-elle expliqué. "Je continue la bagarre (...) il y aura d'autres rendez vous, d'autres échéances".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/08/2018

Sur la semaine, le marché parisien abandonne 1,3%

Publié le 17/08/2018

A 08h00 en Allemagne
Indice des prix à la production de juillet.
source : AOF

Publié le 17/08/2018

Pendant ce temps, la SEC poursuivrait ses investigations

Publié le 17/08/2018

Communiqué de presse                                 Tours-en-Savoie, le 17 août 2018   Transfert du contrat de liquidité TIVOLY   TIVOLY…

Publié le 17/08/2018

Fox21 acquiert les droits d'adaptation du jeu vidéo à succès Vampyr, développé et coproduit par Dontnod Entertainment et édité par Focus Home Interactive, pour la production d'une série…