5 365.47 PTS
-0.34 %
5 357.00
-0.48 %
SBF 120 PTS
4 277.55
-0.55 %
DAX PTS
12 973.18
-0.54 %
Dowjones PTS
23 157.60
+0.70 %
6 114.35
-0.13 %
Nikkei PTS
21 448.52
+0.40 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Prud'hommes: feu vert du Sénat à la fixation d'un barème en cas de licenciement

| AFP | 132 | Aucun vote sur cette news
Le Conseil des Prud'hommes à Toulouse le 9 octobre 2013
Le Conseil des Prud'hommes à Toulouse le 9 octobre 2013 ( ERIC CABANIS / AFP/Archives )

Le Sénat a autorisé jeudi le gouvernement à mettre place un barème des dommages et intérêts alloués aux prud’hommes en cas de licenciement, dans le cadre du projet de loi habilitant le gouvernement à légiférer par ordonnances pour réformer le code du travail.

Les sénateurs ont modifié le dispositif qui leur était proposé en précisant que le barème n’inclut pas l’indemnité de licenciement et en excluant les licenciements entachés par une faute de l’employeur d’une exceptionnelle gravité.

Par ailleurs, s’agissant du licenciement, les sénateurs ont modifié le projet de loi, notamment en supprimant la reconnaissance d’un droit à l’erreur de l’employeur qui serait autorisé à rectifier dans la lettre de licenciement les irrégularités de procédure et de motivation mineures qui avait été introduit pas leur commission des Affaires sociales.

Ils ont aussi adopté l’habilitation du gouvernement à prendre par ordonnance des mesures pour réduire les délais de recours en cas de rupture du contrat de travail et confirmé la diminution d’au moins de moitié du délai de contestation portant sur la régularité ou la validité d’un licenciement pour motif économique.

De même, ils ont autorisé le gouvernement à modifier par ordonnance les dispositions relatives au licenciement pour motif économique. Ils ont notamment confirmé la notion de périmètre national pour apprécier les difficultés économiques, qu'avait prévu leur commission.

Les sénateurs ont par ailleurs adopté à l'unanimité un amendement de Dominique Gillot (PS) pour que les ordonnances puissent, en matière de télétravail, améliorer l’accès, le maintien et le retour à l’emploi des personnes en situation de handicap.

Premier gros chantier du quinquennat, le texte dont l'examen doit s'achever dans la journée au Sénat a été approuvé en première lecture par les députés le 13 juillet. Il fera l'objet d'une commission mixte paritaire chargée de trouver un accord entre députés et sénateurs lundi. Les conclusions de cette commission devraient être examinées à l'Assemblée le 1er août et au Sénat le 3.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2017

CAC 40 (SC12S) : piège à haussier? Le Cac 40 est sorti hier de sa consolidation latérale, mais il l'a réintégrée ce matin de bonne heure. Ceci constitue un piège à…

Publié le 19/10/2017

Altran, spécialiste du conseil en ingénierie et services R&D, et Nokia vont collaborer pour créer une solution conjointe avec pour objectif d’accompagner les constructeurs automobiles, les…

Publié le 19/10/2017

Convoité à la fois par Atlantia et Hochtief (groupe ACS), Abertis semble bien décidé à faire monter les enchères. Le Conseil d'administration du groupe a en effet déclaré que l'offre déposée…

Publié le 19/10/2017

  Décision de l'Autorité de la concurrence     Paris - La Défense, le 19 octobre 2017     Tarkett prend acte de la décision de l'Autorité de la concurrence…

Publié le 19/10/2017

Malgré le recul de l'activité sur le trimestre, les objectifs annuels sont réitérés...

CONTENUS SPONSORISÉS