Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 739.73 PTS
-4.75 %
6 699.0
-5.21 %
SBF 120 PTS
5 251.30
-4.54 %
DAX PTS
15 257.04
-4.15 %
Dow Jones PTS
34 899.34
-2.53 %
16 025.58
-2.09 %
1.132
+0.03 %

Procès Fillon en appel: l'heure de l'interrogatoire pour l'ancien Premier ministre

| AFP | 787 | 3.29 par 7 internautes
L'ancien Premier ministre François Fillon le 15 novembre 2021 à la cour d'appel de Paris
L'ancien Premier ministre François Fillon le 15 novembre 2021 à la cour d'appel de Paris ( Thomas COEX / AFP/Archives )

L'ancien Premier ministre François Fillon doit être interrogé lundi après-midi à son procès en appel à Paris pour des soupçons d'emplois fictifs de sa femme Penelope Fillon, une affaire dans laquelle il tente de rebattre les cartes après une condamnation en première instance.

L'ex-candidat de droite à la présidentielle de 2017, dont la campagne avait été marquée par l'explosion du "Penelopegate", doit succéder à la barre à partir de 13H30 à son épouse, qui a maintenu mardi et mercredi avoir réalisé un réel travail auprès de son mari.

Aujourd'hui retraité, l'ex-chef de gouvernement, 67 ans, ne s'est pas encore exprimé en longueur depuis le début du procès en appel, le 15 novembre. Au deuxième jour d'audience, il a néanmoins fait une "déclaration liminaire", pour résumer la "vérité (qu'il n'était) pas parvenu à faire entendre au tribunal".

"Mon épouse a travaillé à mes côtés, c'est incontestable", a-t-il assuré, dénonçant, comme depuis le début de l'affaire, une "enquête à charge".

Le jugement de première instance trahit une "conception" relevant "de l'archaïsme" du rôle de son épouse, a soutenu François Fillon, contestant avoir été un "député fictif préoccupé essentiellement par l'argent, comme on (l)'a dépeint".

Soupçons d'emplois fictifs : François Fillon jugé en appel
Soupçons d'emplois fictifs : François Fillon jugé en appel ( Clara DEALBERTO, Sabrina BLANCHARD / AFP )

L'ancien député de la Sarthe et de Paris a aussi exprimé des "regrets", notamment pour "(son) pays, privé en 2017 du débat démocratique auquel il avait droit", pour sa "famille politique sortie durablement affaiblie" de cette affaire et "surtout" pour son épouse, "marquée à vie".

Il est rejugé jusqu'au 30 novembre aux côtés de sa femme et de son ancien suppléant pour des soupçons d'emplois "fictifs ou surévalués" de Penelope Fillon comme assistante parlementaire entre 1998 et 2013, rémunérés au total 612.000 euros nets.

L'ancien Premier ministre français François Fillon et son épouse Penelope, le 27 février 2020 à Paris
L'ancien Premier ministre français François Fillon et son épouse Penelope, le 27 février 2020 à Paris ( STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives )

Les époux Fillon doivent aussi s'expliquer sur l'embauche de deux de leurs enfants en tant que collaborateur de leur père sénateur entre 2005 et 2007, ainsi que sur le contrat de Penelope Fillon comme "conseillère littéraire", en 2012 et 2013, à la Revue des deux mondes.

François Fillon est enfin poursuivi pour avoir omis de déclarer un prêt de 50.000 euros en 2012 à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).

L'ancien locataire de Matignon avait aussitôt fait appel de sa condamnation dans ce dossier, le 29 juin 2020, à cinq ans d'emprisonnement dont deux ferme et 375.000 euros d'amende, tout comme Penelope Fillon, qui s'était vu infliger trois ans de prison avec sursis et 375.000 euros d'amende, ainsi que Marc Joulaud, sanctionné à hauteur de trois ans avec sursis et 20.000 euros d'amende avec sursis.

 ■

Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
7 avis
Note moyenne : 3.29
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2021

CODE OFFRE : FLASH21

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : FLASH21 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/11/2021

Eurofins Technologies continue d'innover et de développer une large gamme de solutions de diagnostic concernant le COVID-19, notamment en réponse à la...

Publié le 26/11/2021

Le groupe accroît ses capacités de production, d'innovation et de stockage au sein de ses sites d'Aubagne, Cergy et Lourdes afin de répondre à la...

Publié le 26/11/2021

Le Conseil d'Administration d'Almancora Société de gestion, administrateur statutaire de KBC Ancora, a décidé lors de sa réunion du 26 novembre 2021...

Publié le 26/11/2021

Le Groupe DÉKUPLE, expert du data marketing cross-canal, annonce son chiffre d'affaires des 9 premiers mois de l'exercice 2021...

Publié le 26/11/2021

Pour la troisième année consécutive, le Groupe ORAPI poursuit sa progression au classement Gaïa Rating 2020, avec une note de 73 sur 100 dans sa...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne