Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 662.49 PTS
-0.97 %
6 673.50
-0.73 %
SBF 120 PTS
5 223.07
-0.7 %
DAX PTS
15 527.74
-0.38 %
Dow Jones PTS
35 294.76
+1.09 %
15 146.92
+0. %
1.158
-0.17 %

Prix des carburants: Roussel réclame une "taxe flottante"

| AFP | 431 | 1 par 4 internautes
Le candidat PCF à la présidentielle Fabien Roussel lors de l'université d'été du parti, à Aix-en-Provence, le 28 août 2021
Le candidat PCF à la présidentielle Fabien Roussel lors de l'université d'été du parti, à Aix-en-Provence, le 28 août 2021 ( Nicolas TUCAT / AFP/Archives )

Le candidat PCF à la présidentielle Fabien Roussel a réclamé jeudi au gouvernement d'instaurer "rapidement" une "taxe flottante" sur les carburants pour amortir la flambée des prix à la pompe.

Alors que les taxes représentent 60% du prix du litre de carburant, "je propose de faire une taxe flottante sur l'essence comme ça a pu être fait à l'époque par le gouvernement Jospin", ce qui "permet de faire baisser les taxes quand le prix du baril monte pour que ça ne pèse pas sur le pouvoir d'achat de nos concitoyens", a décrit M. Roussel sur Cnews.

Il a également souhaité un "contrôle des distributeurs pour qu'ils répercutent bien la baisse de cette taxe sur le prix de l'essence", et a appelé l'Etat à "participer au financement des transports collectifs dans les agglomérations pour qu'ils soient gratuits".

Alexis Corbière, porte-parole de La France Insoumise (LFI), lors de la campagne pour les élections régionales, à Montreuil, le 13 juin 2021.
Alexis Corbière, porte-parole de La France Insoumise (LFI), lors de la campagne pour les élections régionales, à Montreuil, le 13 juin 2021. ( Alain JOCARD / AFP/Archives )

Alexis Corbière, porte-parole du candidat LFI Jean-Luc Mélenchon, a demandé pour sa part sur franceinfo le blocage immédiat des prix.

"Déjà bloquons-les au niveau actuel, pour éviter que ça continue de flamber", a exigé le député LFI, en proposant "la même méthode" que "celle de M. Édouard Philippe quand il était Premier ministre à l'occasion de la crise des +gilets jaunes+" à l'automne 2018.

Face aux manifestations, Edouard Philippe avait alors annoncé début décembre 2018 un moratoire sur la hausse de la taxe sur les carburants prévue au 1er janvier 2019 et un gel des tarifs de l'électricité et du gaz.

Le gouvernement de Jean Castex étudie, lui, des "mesures de protection" pour les Français si les prix des carburants devaient continuer à monter "dans la durée", a annoncé mercredi son porte-parole Gabriel Attal. Il a évoqué "plusieurs pistes possibles", dont une "baisse des taxes" et "une aide spécifique", tout en précisant que "la décision n'est pas prise".

Fabien Roussel a jugé "bien sûr" possible un mouvement à l'image de celui des "gilets jaunes", lancé en novembre 2018, car "dans la lutte pour la préservation du climat", ce gouvernement a pour "obsession" de "taxer le porte-monnaie des Français pour les forcer" à modifier leurs habitudes. Or "ce n'est pas comme ça qu'il faut faire", a-t-il dit, prônant au contraire des incitations "beaucoup plus fortes à l'achat de véhicules d'occasion voire neufs" qui soient propres.

Pour le gaz et l'électricité, le candidat communiste a réitéré sa proposition d'une "baisse de 30% des taxes sur les factures" et a accusé le gouvernement d'être "gonflé" quand il propose un "bouclier tarifaire" face à la hausse du prix du gaz: "il bloque les prix après les incroyables hausses et va les maintenir élevés quand ils vont baisser, pour se rembourser" du manque à gagner".

 ■

Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
4 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2021

Néovacs annonce l'ajournement de l'assemblée générale du 28 octobre 2021 et la convocation d'une nouvelle assemblée générale mixte le 24 novembre 2021...

Publié le 18/10/2021

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et auto-immunes, annonce que le NINDS, l'un...

Publié le 18/10/2021

HF Company a finalisé la cession de ses activités Home Digital Life, composées de METRONIC en France et de ses filiales italienne et espagnole, à ...

Publié le 18/10/2021

Atari a révisé à la baisse ses estimations de résultats pour l'exercice clos au 31 mars 2021. Ainsi, l'éditeur de jeux vidéos a réalisé une perte de 11,9 millions d'euros et un chiffre…

Publié le 18/10/2021

Solutions 30 a signé deux contrats en outre-mer. Le premier, signé avec Orange, porte sur le déploiement de la fibre optique en Guyane. Le second, signé avec EDF, concerne la mise en conformité…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne