En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 029.72 PTS
-0.54 %
6 019.00
-0.64 %
SBF 120 PTS
4 769.97
-0.5 %
DAX PTS
13 579.33
-0.62 %
Dow Jones PTS
28 992.41
-0.78 %
9 446.69
-1.88 %

Prêt russe: le RN n'exclut pas un nouvel appel aux Français pour se financer

| AFP | 378 | 3.67 par 3 internautes
Jordan Bardella en mai 2019
Jordan Bardella en mai 2019 ( Bertrand GUAY / AFP/Archives )

Le Rassemblement national (RN), convoqué devant une juridiction russe sur le non remboursement d'un prêt, n'exclut pas de faire de nouveau appel aux Français pour se financer, a indiqué vendredi son vice-président, Jordan Bardella.

Le RN va devoir s'expliquer le 2 juin devant une juridiction russe alors que selon des documents consultés début février par l'AFP, une firme russe l'a attaqué en justice pour n'avoir pas remboursé ce prêt de 9,14 millions d'euros contracté en Russie en 2014.

Si le RN, déjà fragilisé par d'autres créances, devait rembourser ce prêt, ses finances risqueraient de plonger dans le rouge, alors que sa présidente Marine Le Pen a déjà annoncé qu'elle était candidate à l'élection présidentielle de 2022.

Jordan Bardella a assuré sur LCI que le RN avait "commencé à rembourser" et que la convocation devant la juridiction russe faisait partie de la "procédure normale en Russie". "Passé un certain délai, a-t-il expliqué, quand vous ne pouvez pas rembourser votre créancier ou n'avez pas remboursé dans la mesure suffisante, il y a effectivement une procédure qui s'engage".

Dans ce contexte, "nous allons probablement devoir nous tourner vers les Français comme nous l'avons fait par le passé (...) c'est une décision que nous allons étudier", a-t-il ajouté, se disant "choqué" que "le premier parti de France ne trouve pas de banque française pour se financer lors des élections".

La présidente du parti d'extrême droite  Rassemblement national (RN) et député Marine Le Pen assiste à une séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale française à Paris, le 5 novembre 2019.
La présidente du parti d'extrême droite Rassemblement national (RN) et député Marine Le Pen assiste à une séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale française à Paris, le 5 novembre 2019. ( Thomas SAMSON / AFP )

Au printemps 2019, à la veille des élections européennes, le parti de Marine Le Pen avait lancé un "emprunt patriotique" qui lui avait alors permis de lever 4 millions d'euros, pour faire face au refus des banques de lui prêter de l'argent.

Jordan Bardella a assuré que le fonctionnement du parti "n'est pas affecté", ni "la volonté de nous présenter dans un certain nombre de municipalités (en mars) et mener les combats" des scrutins suivants.

"Les adhésions remontent, notre mouvement va bien, notre mouvement va mieux", a-t-il assuré.

Interrogé début février pour savoir si le remboursement du prêt russe pouvait mettre le RN en cessation de paiement, son trésorier Wallerand de Saint-Just avait répondu que le créancier n'avait "aucun intérêt à poursuivre dans cette voie puisqu'il voit qu'on le rembourse".

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 3.67
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2020

Une petite erreur s'est glissée dans le titre de notre dépêche précédente à propos de Mediawan. Mediawan a nommé Victoire Grux et non Victoria Grux au poste de directrice de la…

Publié le 21/02/2020

DLSI Groupe a publié un chiffre d'affaires consolidé 2019 en hausse de 1,8% à 234,4 millions d'euros. Le spécialiste des prestations de travail temporaire précise dans son communiqué que…

Publié le 21/02/2020

L'international progresse de 8,7% sur l'exercice

Publié le 21/02/2020

IMPLANETLe spécialiste des implants vertébraux et des implants chirurgicaux du genou publiera (avant Bourse) ses résultats annuelsYMAGISLe spécialiste des technologies numériques pour l'industrie…

Publié le 21/02/2020

DBV Technologies vient d'annoncer que la FDA avait indiqué que la réunion du Comité Consultatif sur les produits allergènes se tiendra le 15 mai 2020 pour discuter de la demande de licence de…