En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.00 %

Présidentielle tchèque: Milos Zeman et ses rivaux

| AFP | 323 | Aucun vote sur cette news
Montage photos du 9 janvier 2018 montrant le président tchèque Milos Zeman (g) et son rival, Jiri Drahos, ex-président de l'Académie des Sciences et candidat à la présidence
Montage photos du 9 janvier 2018 montrant le président tchèque Milos Zeman (g) et son rival, Jiri Drahos, ex-président de l'Académie des Sciences et candidat à la présidence ( WANG Zhao, Michal CIZEK / AFP/Archives )

Un ancien président de l'Académie des Sciences, un amateur de jeux devenu homme d'affaires et auteur de chansons à succès, un ex-Premier ministre et un diplomate seront les principaux concurrents du président tchèque Milos Zeman, candidat à sa propre succession.

Le premier tour du scrutin au suffrage universel direct est prévu vendredi et samedi.

Milos Zeman, provocateur pro-russe et pro-chinois

Economiste de formation, l'homme jovial au sourire ironique et au langage acerbe âgé de 73 ans adore la provocation et se voit souvent accusé de diviser la société par son orientation pro-russe et pro-chinoise et par son discours parfois grossier voire vulgaire. Apprécié par les provinciaux et contesté par les intellectuels, Milos Zeman est farouchement opposé à "tout accueil de migrants", qui risquerait selon lui de créer un "bouillon de culture propice au terrorisme". Ex-communiste, après 1989 il fait renaître de ses cendres le parti social-démocrate avant de devenir président de la Chambre basse (1996-1998) puis Premier ministre (1998-2002) et président depuis 2013. Malgré ses promesses d'être président des non-privilégiés, il soutient ouvertement l'homme d'affaires milliardaire Andrej Babis qu'il nomme Premier ministre en dépit des soupçons de fraude qui pèsent sur lui. La démarche titubante et un air parfois absent suscitent des interrogations sur l'état de santé de ce gros fumeur et amateur d'alcools forts qui souffre de neuropathie diabétique et d'ennuis d'audition, selon ses médecins.

Jiri Drahos, académicien et "anti-Zeman".

Chimiste et patron de l'Académie des Sciences entre 2009 et mars 2017, âgé de 68 ans, il occupe la deuxième place dans les sondages, derrière M. Zeman. Candidat préféré des pro-européens et des grandes villes, cet homme à lunettes aux cheveux blancs séduit par son élégance et ses manières délicates. La différence avec le langage de l'actuel locataire du Château de Prague est abyssale.

Michal Horacek, candidat à la présidentielle tchèque, lors d'un débat télévisé, le 2 janvier 2018 à Prague
Michal Horacek, candidat à la présidentielle tchèque, lors d'un débat télévisé, le 2 janvier 2018 à Prague ( Michal CIZEK / AFP/Archives )

Ferme partisan de l'appartenance de la République tchèque à l'UE et à l'Otan, Jiri Drahos se dit cependant opposé, comme d'ailleurs tous les autres prétendants, aux quotas obligatoires de répartition de migrants au sein de l'UE. Selon certains sondages, il est le seul à pouvoir battre Milos Zeman, lors d'un éventuel second tour du scrutin. Le fait d'être moins connu dans les milieux ruraux ainsi qu'un manque d'expérience politique désavantagent toutefois cet amateur de musique, qui a délaissé au fil du temps un groupe de "big beat" pour un chœur de chambre.

Michal Horacek, amateur de jeux et de poésie

Mirek Topolanek, candidat à la présidentielle tchèque, le 2 janvier 2018 à Prague
Mirek Topolanek, candidat à la présidentielle tchèque, le 2 janvier 2018 à Prague ( Michal CIZEK / AFP/Archives )

La biographie de l'homme qui sillonne le pays depuis l'annonce de sa candidature en novembre 2016 pour "rencontrer et écouter les gens", est rocambolesque: chassé de l'université de Prague en plein régime communiste dans les années 1970 pour avoir contrefait un document nécessaire pour pouvoir traverser le rideau de fer et se rendre aux Etats-Unis, il se fait pendant un temps maître nageur ou magasinier, mais gagne de l'argent surtout comme bookmaker et spécialiste de jeux de cartes. A la même époque alors qu'il se voit brièvement placé en détention, il écrit ses premières paroles de chansons qui le rendront célèbre une dizaine d'années plus tard. Au moment de la "Révolution de velours" de 1989, il est journaliste renommé et l'un des initiateurs des négociations entre les dissidents, dont le futur président Vaclav Havel, et le pouvoir totalitaire. Peu après, il met sur pied la première loterie privée tchèque Fortuna, dont il vend ses parts en 2004. A 65 ans, ce diplômé d'anthropologie sociale évalue sa fortune à près de 15 millions d'euros. Il souhaite que la République tchèque fasse partie du "courant principal" au sein de l'UE.

Mirek Topolanek, libéral pragmatique

L'unique concurrent de Milos Zeman à avoir derrière lui une carrière politique, l'ex-chef du parti de droite ODS et Premier ministre entre 2006 et 2009, âgé de 61 ans, n'annonce sa candidature que 48 heures avant la date butoir en novembre, en réaction, selon lui, à certaines démarches du chef de l'Etat qu'il désapprouve fortement. Partisan inconditionnel de l'ancrage euro-atlantique de son pays au sein de l'Otan, il prône ce qui est selon lui la "nécessité de réformer" l'UE, trop bureaucratique à ses yeux. Souvent critiqué par ses détracteurs pour ses liens avec des lobbyistes et entrepreneurs controversés, il se prononce pour l'interdiction de "l'islam politique et de la charia". Connu pour son franc-parler et ses manières parfois abruptes, cet homme à la stature impressionnante voit en 2009 son cabinet de centre droit chuter en pleine présidence tchèque de l'UE. Depuis, il se consacre aux affaires, surtout dans le secteur énergétique.

Pavel Fischer, boy-scout et diplomate

Proche collaborateur de Vaclav Havel en 1995-2003 puis ambassadeur en France en 2003-2010, il reproche à Milos Zeman d'avoir donné à la République tchèque une "réputation catastrophique" à l'étranger. Diplômé de l'Université Charles de Prague (1984-1990), il fait ses études aussi au Centre International de Formation Chrétienne à Genève (1990-1991) et à l’École Nationale d'Administration (ENA) à Paris (1998-1999). Pavel Fischer est chevalier de la Légion d'honneur et commandeur de l'Ordre de Saint-Charles monégasque. Âgé de 55 ans, cet amateur de musique qui manie fort bien le violon et la guitare et chante d'une voix de basse, se dit largement influencé par les idées du mouvement boy-scout, en semi-clandestinité sous l'ancien régime totalitaire. "Ténacité et indépendance" répond-il à la question de savoir ce que l'appartenance à ce mouvement lui a surtout donné, et rappelle qu'un autre ancien boy-scout occupait déjà la magistrature suprême à Prague... Vaclav Havel.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A 16h00 aux Etats-UnisReventes de logements en juin.source : AOF

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…

Publié le 20/07/2018

Eurazeo annonce être entrée en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans Asmodee, un leader international de l’édition et de la distribution de jeux…