En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 372.31 PTS
-0.34 %
5 378.50
-0.10 %
SBF 120 PTS
4 310.01
-0.31 %
DAX PTS
12 695.16
+0.14 %
Dowjones PTS
24 708.27
+0.03 %
7 302.47
+1.03 %
Nikkei PTS
22 555.43
+1.24 %

Présidence LR: Portelli réclame un débat public à ses trois adversaires

| AFP | 148 | Aucun vote sur cette news
Florence Portelli, candidate à la présidence des Républicains, le 2 septembre 2017 à La Baule
Florence Portelli, candidate à la présidence des Républicains, le 2 septembre 2017 à La Baule ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )

Florence Portelli, candidate à la présidence des Républicains, a réclamé vendredi un "débat public" à ses trois adversaires, Laurent Wauquiez, Maël de Calan et Daniel Fasquelle, dans un courrier qu'elle leur a adressé.

"Bien que l'enjeu soit crucial, la campagne sera très courte. Aussi, pour permettre aux adhérents des Républicains de faire leur choix le plus clairement possible il est nécessaire qu'ils puissent avoir connaissance des projets respectifs que nous portons et défendons", écrit la maire de Taverny (Val-d'Oise).

"C'est pourquoi je vous propose l'organisation d'un débat public réunissant tous les candidats à la présidence du parti, dans une forme à définir entre tous les candidats et leurs équipes", poursuit l'ancienne porte-parole de François Fillon lors de la campagne présidentielle, qui appelle ses adversaires à "incarner un parti moderne et démocratique".

"Nous ne pouvons faire l’impasse sur un tel débat. L’enjeu est décisif pour l’avenir de notre famille politique", conclut Mme Portelli dans sa missive.

Les candidatures des quatre prétendants à la présidence doivent encore être validées par la Haute Autorité, qui vérifiera leurs parrainages, d'ici au 26 octobre.

A cette date, la campagne officielle commencera et "une charte de bonne conduite" engageant les candidats sera présentée par la Haute Autorité et le parti.

L'élection du nouveau président est prévue le 10 décembre et, si besoin, le 17 décembre pour le deuxième tour.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/06/2018

Voir infographie et version PDF en pièce jointe. Rueil-Malmaison, le 20 juin 2018   Spiecapag, filiale de VINCI, remporte un important contrat sur  le projet de gazoduc…

Publié le 20/06/2018

Grâce à l'effet volume conjugué à une bonne maîtrise des marges

Publié le 20/06/2018

Le Conseil d'Administration d'Eiffage, réuni le 20 juin 2018, a décidé, sur autorisation de l'Assemblée générale du 25 avril 2018 dans sa neuvième résolution à caractère extraordinaire, de…

Publié le 20/06/2018

Le groupe Eiffage précise qu'il est entré en négociation exclusive avec la holding du groupe Migné en vue de l'acquisition de ses carrières et...