5 501.88 PTS
-
5 514.00
+0.34 %
SBF 120 PTS
4 405.23
-
DAX PTS
13 010.55
-
Dowjones PTS
25 090.48
-0.34 %
7 255.76
+0.00 %
Nikkei PTS
22 721.90
-0.57 %

Présidence LR: la Haute Autorité publie la liste définitive des candidats

| AFP | 285 | Aucun vote sur cette news
Montage de photos de Gérald Darmanin, Thierry Solère, Edouard Philippe, Franck Riester, et Sébastien Lecornu, réalisée le 24 octobre 2017
Montage de photos de Gérald Darmanin, Thierry Solère, Edouard Philippe, Franck Riester, et Sébastien Lecornu, réalisée le 24 octobre 2017 ( CHRISTOPHE ARCHAMBAULT, LIONEL BONAVENTURE, Martin BUREAU, GUILLAUME BAPTISTE, LOIC VENANCE / AFP )

La Haute Autorité des Républicains publie jeudi la liste définitive des candidats à la présidence du parti, et donne le top départ de la campagne qui, sauf énorme surprise, devrait consacrer en décembre prochain la victoire de Laurent Wauquiez.

La liste sera annoncée à 15h00 par la juriste Anne Levade, présidente de la Haute Autorité LR. L'élection se déroulera par vote électronique le 10 décembre, et le 17 en cas de second tour.

Sans surprise, les quatre candidats retenus seront, outre le vice-président des Républicains Laurent Wauquiez, archi-favori, Florence Portelli, Daniel Fasquelle et Maël de Calan, sous condition que leurs parrainages soient validés.

Tous quatre avaient déposé il y a deux semaines les signatures nécessaires: celles d'au moins 2.347 adhérents (le centième du nombre total d'adhérents) et treize parlementaires LR (5% des députés nationaux, européens et sénateurs).

Tous les quatre sont déjà très actifs sur le terrain, s'efforçant chacun de tourner dans toutes les régions pour défendre sa ligne.

Accusé par certains LR de "dérive droitière", M. Wauquiez cherche à démontrer sa capacité à "rassembler", autour d'une "droite vraiment de droite", comme il l'a redit mercredi soir en meeting à Mandelieu (Alpes-maritimes).

Son équipe de campagne compte notamment un proche de Valérie Pécresse, Geoffroy Didier, qui l'année dernière avait soutenu Alain Juppé à la primaire de la droite pour la présidentielle et a été désigné directeur de campagne.

"Chacun pourra avoir sa place dans l'équipe que je veux constituer", promet-il, en balayant les critiques internes. "En politique, il y a une règle", dit-il, à l'adresse des poids-lourds du parti, comme Valérie Pécresse ou le président des Hauts-de-France Xavier Bertrand: "soit on est candidat, soit on se tait".

"Il faudra rassembler large", le met en garde le patron des sénateurs LR Bruno Retailleau, estimant que "le rassemblement" est "un défi" pour Wauquiez, un homme "clivant". Mais M. Retailleau se félicite de voir le candidat "donner un certain nombre de signes" positifs, avec la présence à ses côtés, outre M. Didier, d'une autre juppéiste, Virginie Calmels, qui deviendrait la numéro deux du parti.

- Portelli pourrait 'faire un score' -

Même si la partie semble jouée d'avance (selon un sondage Odoxa-Le Figaro-franceinfo du 13 octobre, 78% des sympathisants LR votent Wauquiez), Mme Portelli (14% dans le même sondage) entend bien défendre ses couleurs.

Pas question pour la maire de Taverny (Val d'Oise) et ex-porte-parole de François Fillon de présenter "une candidature de témoignage".

Forte de ses "près de 6.000 parrainages" d'adhérents, cette femme de 39 ans explique dans toutes les fédérations qu'elle veut faire de LR "un parti moderne", "rendre le pouvoir aux militants", "lutter contre les fractures territoriales et sociales".

Selon un responsable LR, Mme Portelli pourrait "faire un score" en décembre car "elle incarne une ligne d'opposition interne à Wauquiez".

Des quatre candidats, "je suis le seul élu national. Ma voix retentira à l'Assemblée", affirme pour sa part Daniel Fasquelle.

Le député du Pas-de-Calais, qui a déjà fait "plus de quarante réunions" depuis juillet, promet qu'il ne sera pas candidat à la présidentielle en 2022, et projette de créer une fondation, comme "la fondation Adenauer" en Allemagne.

Pour Maël de Calan, juppéiste de 37 ans, "s'il y a quatre candidats, il n'y a en réalité que deux lignes politiques": d'une part celle de Wauquiez, "clivante et contestataire, qui nous fera perdre", à laquelle se rattachent selon lui Portelli et Fasquelle, d'autre part la sienne, celle d'"une droite ouverte et crédible". Un point commun tout de même avec Portelli: tous deux demandent un débat télévisé entre les candidats, une idée jusqu'ici rejetée par Wauquiez.

En toile de fond de cette campagne se joue, sous l'oeil des autres ténors, la position de LR sur l'échiquier politique, plus ou moins à droite.

"Tout ce qui de près ou de loin se rapprochera (...) d’une coalition avec des gens du FN, je m’y opposerai de toutes mes forces. Ça sera peut-être une des causes, éventuellement, d’un possible retour", a prévenu mercredi soir l'ancien ministre François Baroin, invité de l'émission "Quotidien" sur TMC.

npk/chr/dar

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/06/2018

Visiomed Group, société spécialisée dans l'électronique médicale nouvelle génération, annonce les prochaines grandes échéances définies par Olivier...

Publié le 18/06/2018

Latécoère, au travers de sa branche Systèmes d'Interconnexion -No 2 mondial du câblage aéronautique embarqué- annonce l'ouverture d'une nouvelle unité...

Publié le 18/06/2018

Marseille le 18 juin 2018, 7h00 CEST Innate Pharma SA (la « Société » - Euronext Paris : FR0010331421 - IPH) annonce aujourd'hui qu'elle sera présente à la…

Publié le 18/06/2018

Hermès International intègre ce lundi 18 juin le CAC40 et LafargeHolcim sort de l'indice phare de la place parisienne...

Publié le 17/06/2018

La date de cotation des actions ex-dividende est fixée au 21 juin...