5 427.19 PTS
-
5 421.5
-0.11 %
SBF 120 PTS
4 324.77
-
DAX PTS
13 183.53
-
Dowjones PTS
24 504.80
+0.49 %
6 383.65
+0.00 %
Nikkei PTS
22 855.03
-0.05 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Pour trois Français sur quatre, le PS peut disparaître du paysage

| AFP | 204 | Aucun vote sur cette news
Une jeune sympathisante socialiste à Paris le 6 mai 2012
Une jeune sympathisante socialiste à Paris le 6 mai 2012 ( JOEL SAGET / AFP/Archives )

Trois Français sur quatre (74%), dont une forte majorité de sympathisants de gauche (63%), croient possible que le Parti socialiste disparaisse au moins temporairement du paysage politique, selon un sondage Odoxa Dentsu consulting diffusé jeudi.

Si 51% des personnes interrogées pensent que le PS peut disparaître "temporairement", elles sont 23% à envisager sa disparition définitive. Seules 26% ne le voient pas disparaître.

Pour moins d'un Français sur deux (47%), le PS "incarne bien les idées de la gauche" et est "utile à la vie politique française" (46%). Ils ne sont que 34% à le voir "proche des gens" et 21% à penser qu'il "s'est adapté aux évolutions du monde", selon cette enquête pour France Info et Le Figaro.

Un quart des personnes interrogées souhaite voir Manuel Valls (25%) représenter la gauche à l'élection présidentielle de 2022, 21% Arnaud Montebourg et 19% Benoît Hamon. Auprès des seuls sympathisants de gauche, Hamon (34%) devance Montebourg (19%) et Najat Vallaud-Belkacem (16%).

Quant au mouvement politique lancé par Benoît Hamon, 65% des Français y sont "totalement indifférents", 17% le rejettent, 15% ont "de la sympathie" pour lui et 3% le soutiennent.

Enquête réalisée en ligne les 29 et 30 novembre auprès de 991 Français de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

dch/mat/bma

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2017

Cette acquisition enrichit l'écosystème des microcontrôleurs STM32 avec un environnement de développement intégré (IDE) de premier plan La première offre consolidée est…

Publié le 12/12/2017

L'endettement financier net au 30 septembre 2017 ressort à 4,6 ME...

Publié le 12/12/2017

L'admission des actions nouvelles au nominal de 0,18 euro sur le marché Euronext Paris sera demandée...

Publié le 12/12/2017

La société tiendra un symposium consacré à la nouvelle voie métabolique découverte par le Dr. Catherine Llorens-Cortes...

Publié le 12/12/2017

Ensemble, ces 2 entités ont commercialisé 1.134 véhicules en 2016, dont 51% de véhicules neufs et 49% de véhicules d'occasion, pour un chiffre d'affaires cumulé de 13,5 ME...

CONTENUS SPONSORISÉS