En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 924.89 PTS
-1.21 %
4 905.5
-1.30 %
SBF 120 PTS
3 923.96
-1.36 %
DAX PTS
11 066.41
-1.58 %
Dowjones PTS
24 465.64
-2.21 %
6 526.96
-1.75 %
1.137
-0.73 %

Pour Ségolène Royal, il faut "un sursaut" sur l'environnement

| AFP | 308 | Aucun vote sur cette news
Ségolène Royal en décembre 2017
Ségolène Royal en décembre 2017 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

Pour l'ex-ministre de l'Environnement Ségolène Royal, "il faut aujourd'hui un sursaut" après la démission de Nicolas Hulot, pour que "de cette crise sorte un progrès" et que la "France ne perde pas le leadership climatique".

"Je souhaite que de cette crise sorte un progrès, une prise de conscience, et que la France ne perde pas le leadership climatique, parce que c'est une force pour nos entreprises, pour nos citoyens et pour la santé des habitants de cette planète", a indiqué mercredi sur RTL l'ancienne ministre, aujourd'hui ambassadrice pour les pôles.

"Ce qui est important, c'est qu'est-ce qui va se passer aujourd'hui", a-t-elle ajouté. "Il faut aujourd'hui un sursaut".

Pour elle, "c'est indispensable, parce que quand la France affaiblit sa politique environnementale au niveau national, elle s'affaiblit au niveau international".

Interrogée pour savoir si elle était intéressée par le poste de ministre de l'Environnement, Ségolène Royal a assuré n'être "candidate à rien".

"Je m'occupe des pôles, c'est la continuité (...) de l'accord de Paris sur le climat. J'ai créé une ONG qui continue à s'occuper et à se battre pour les questions environnementales, notamment pour l'énergie solaire en Afrique. Et je considère que la question environnementale, c'est la question de tous, pas seulement d'ailleurs de la politique".

Pour elle, Nicolas Hulot "n'a pas vu que c'était un ministère extrêmement lourd" et que "c'était aussi difficile" d'être ministre de l'Environnement.

"Il aurait très bien pu tenir bon. Encore faut-il qu'il soit dans une équipe aussi qui tire vers le haut les enjeux environnementaux", a-t-elle estimé.

"L'enjeu essentiel aujourd'hui du combat écologique, c'est de se dire que l'écologie et l'économie, l'écologie et la création d'activité et d'emplois ne sont pas antinomiques mais au contraire", a-t-elle martelé. "Aujourd'hui les filières économiques où il y a un potentiel d'innovation, de création d'emplois, de compétition internationale, ce sont les filières de la croissance verte".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2018

A l'issue de cette cession, la participation d'Axa au capital d'EQH diminue, passant de 72,2% des actions ordinaires d'EQH en circulation à 59,3%...

Publié le 20/11/2018

Son appareil est un dispositif d'épuration d'air dédié aux grands volumes intérieurs...

Publié le 20/11/2018

Statum, co-dirigée notamment par Brice Aquilina (ex I-prospect) vient renforcer l'offre Média du Groupe...

Publié le 20/11/2018

Lagardère acquiert un leader de la Restauration sur le marché du Travel Retail en Amérique du Nord...