En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 365.50
+0.98 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
-0.28 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Pour Lemaire, "la colère perpétuelle de Mélenchon ne fait pas un projet"

| AFP | 224 | Aucun vote sur cette news
Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire, le 14 septembre 2017 à Paris, estime que
Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire, le 14 septembre 2017 à Paris, estime que "la colère perpétuelle de Mélenchon ne fait pas un projet" ( ludovic MARIN / AFP/Archives )

Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire estime que "la colère perpétuelle de Mélenchon ne fait pas un projet", au lendemain de la manifestation à Paris de la France insoumise et de son chef de file, dans un entretien au Journal du Dimanche.

"A tous ceux qui attisent les colères, j'ai une question à poser +que proposez-vous d'autre ?+", lance Bruno Le Maire avant d'asséner: "le projet de colère perpétuelle de Jean-Luc Mélenchon ne fait pas un projet pour la France" et "le texte de la réforme du droit du travail ne changera pas".

Le ministre reconnaît qu'"en démocratie il est naturel que chacun s'exprime" mais explique-t-il "la mission (...) confiée au gouvernement c'est d'appliquer le programme choisi par le peuple français (...) d'aller au bout des transformations en profondeur qui sont nécessaires pour notre pays".

"Les Français se sont exprimés lors des élections présidentielles et législatives. Nous sommes là pour respecter leur mandat".

"Toute transformation suscite des craintes. Pour les surmonter, il faut aller vite pour apporter aux Français les résultats positifs de cette politique", ajoute-t-il.

Et le ministre de l'Economie et des Finances de préciser son rôle qui "est de pousser le plus loin possible la transformation économique de la France sous l'autorité du Premier ministre. Parce qu'il y a urgence. Les indicateurs sont favorables pour la première fois depuis longtemps".

Bruno Le Maire s'en prend ensuite à "cette droite qui critique la politique que nous menons" et lance "pourquoi ne pas nous rejoindre ?"

"Les chefs de la droite n'ont pas conscience du moment historique où nous sommes. Ils devraient nous soutenir au lieu de faire le jeu des extrêmes. Je leur dit: soyez à nos côtés, mettez-vous à la hauteur des Français!"

"Ma culture est de droite, mais je suis aux côtés d'Emmanuel Macron parce qu'avec lui nous allons moderniser notre économie, accélérer l'intégration européenne, innover, investir", conclut Bruno Le Maire.

Devant des dizaines de milliers de partisans réunis samedi place de la République à Paris, Jean-Luc Mélenchon, chef de file de la France insoumise, a appelé à poursuivre la mobilisation contre les ordonnances réformant le Code du travail.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

L'Assemblée générale fut également l'occasion de détailler les conditions de réalisation du résultat de l'exercice 2017...

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

Biocorp annonce le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant cible de l'opération est de 4,5…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea annonce la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un...

Publié le 22/06/2018

Nouvelle histoire en cinq épisodes.