5 366.15 PTS
-
5 364.00
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 270.60
-
DAX PTS
13 167.54
-
Dowjones PTS
23 590.83
+0.69 %
6 378.63
+0.00 %
Nikkei PTS
22 646.08
+1.02 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Pour José Bové (EELV), "avec le loup, l'élevage devient impossible"

| AFP | 185 | 4 par 1 internautes
Le député européen José Bové (EELV) le 8 avril 2017 à Bayonne (sud-ouest)
Le député européen José Bové (EELV) le 8 avril 2017 à Bayonne (sud-ouest) ( IROZ GAIZKA / AFP/Archives )

Le député européen José Bové (EELV) a dénoncé une nouvelle fois la menace que font peser, selon lui, les loups sur le pastoralisme, estimant qu'"avec le loup, l'élevage devient impossible".

Dans un entretien accordé à Sud Ouest, l'eurodéputé écologiste, ancien éleveur de brebis sur le plateau du Larzac (Aveyron), déplore "des attaques sur les troupeaux tous les deux ou trois jours environ" dans cette zone. Il met notamment en cause les chiffres fournis par l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) sur les effectifs de loups.

"Il n'y a pas de transparence sur les données génétiques des loups qui attaquent les troupeaux. Officiellement, on nous parle d’un seul loup sur le Larzac. Or par les prélèvements effectués par les éleveurs eux-mêmes, contresignés par les élus locaux et analysés dans des laboratoires européens, on arrive déjà à cinq loups sur un territoire qui n’excède pas 40 km sur 20 km", affirme M. Bové.

Le député européen estime par ailleurs que "certains loups sont des hybrides", issus de croisement avec des chiens. "C'est une sacrée difficulté pour les défenseurs des loups puisque ceux-ci sont protégés par la Convention de Berne, mais pas les hybrides !", défend-il.

Pour M. Bové, aucun des moyens de protection des troupeaux "n'est satisfaisant", notamment le renforcement des mesures de protection par les chiens "patous", "incompatible avec les autres usages de la nature" comme la randonnée ou le cyclotourisme. "Il faudrait un patou pour 20 à 30 brebis. C'est intenable", estime-t-il.

En 2012, José Bové avait créé la polémique avec les associations de protection de la nature en prônant sur une radio de "tirer sur les loups" en cas d'attaque de troupeau. Une plainte contre lui pour "incitation à la destruction d'une espèce protégée" avait été classée sans suite.

Des centaines d'éleveurs et d'élus, accompagnés de milliers de brebis, se sont rassemblés le 5 août en Aveyron pour dénoncer "le massacre" causé, selon eux, par le loup sur les troupeaux.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2017

Lors de la conférence annuelle de la RSNA 2017La toute dernière technologie offre de nouvelles modalités d'imagerie avec des vitesses et des...

Publié le 21/11/2017

L'Iran a mis en garde Total contre la perte de son investissement s'il se désengageait du champ gazier géant South Pars.

Publié le 21/11/2017

Le chiffre d'affaires du 3e trimestre de l'exercice 2017 d'ESI s'établit à 24,9 ME, en recul de 2,4% à taux constants par rapport à la même période...

Publié le 21/11/2017

Sur les 9 premiers mois de l'exercice 2017, le groupe réalise un chiffre d'affaires de 51 ME

Publié le 21/11/2017

Au troisième trimestre, ESI Group a réalisé un chiffre d'affaires de 24,9 millions d'euros en baisse de 2,4% à taux de change constant. L'effet de change sur la période est négatif à hauteur de…

CONTENUS SPONSORISÉS