5 379.67 PTS
-0.37 %
5 390.0
-0.18 %
SBF 120 PTS
4 296.94
-0.18 %
DAX PTS
13 089.65
-0.27 %
Dowjones PTS
24 585.43
+0.33 %
6 394.67
+0.00 %
Nikkei PTS
22 694.45
-0.28 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Pour Griveaux, La France insoumise est dans "l'opposition stérile"

| AFP | 164 | Aucun vote sur cette news
Le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie, Benjamin Griveaux, le 7 juillet 2017 à Paris
Le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie, Benjamin Griveaux, le 7 juillet 2017 à Paris ( Thomas SAMSON / AFP/Archives )

Le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie, Benjamin Griveaux, a critiqué lundi l'attitude de la France Insoumise depuis l'élection présidentielle, jugeant que le parti de Jean-Luc Mélenchon faisait de l'"opposition stérile" fondée sur de seuls "effets de tribune".

"Les 17 parlementaires la France Insoumise n'ont pas fait une seule proposition depuis qu'ils siègent à l'Assemblée nationale", a dénoncé M. Griveaux, interrogé sur RTL sur la manifestation organisée samedi contre la réforme du droit du travail.

"Ils ont fait des effets de tribune, ils ont sorti des boîtes de conserve à l'Assemblée nationale. (...) C'est de l'opposition stérile", a ajouté l'ancien porte-parole de La République En Marche (LREM), estimant que "les Français" étaient "en droit d'attendre autre chose de la part des députés".

M. Mélenchon "a réuni péniblement 35.000 personnes place de la République pour défendre un texte, le Code du travail, qui est en grande partie responsable des 3,5 millions de chômeurs que nous avons aujourd'hui", a-t-il ironisé.

Le discours du leader de la France Insoumise (LFI), qui a affirmé devant des dizaines de milliers de personnes que "c'est la rue" qui avait "abattu les rois, les nazis, le plan Juppé et le CPE", a suscité l'indignation dans la classe politique, obligeant M. Mélenchon à tenter de justifier son parallèle historique.

"Il est dans l'outrance", a estimé M. Griveaux, regrettant que le leader de LFI ait "mis sur le même plan le CPE, Alain Juppé et le nazisme". "Quand on fait de la politique", on doit s'intéresser "à l'intelligence des gens", a-t-il ajouté.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2017

Reconnue pour ses solutions innovantes de Mobile Marketing Automation de nouvelle génération...

Publié le 14/12/2017

Annonce saluée

Publié le 14/12/2017

Altice USA, Charter et Comcast ont noué un accord prévoyant de créer une plateforme publicitaire commune, Interconnect, pour adresser le marché de New York, le principal marché du pays. "Pour les…

Publié le 14/12/2017

Mais un nouvel appareil dans les tuyaux

Publié le 14/12/2017

Le titre a pris appui sur la zone de support à 59 euros pour rebondir. Il repasse au-dessus de sa moyenne mobile à 50 séances tandis que celle à 20 séances reste haussière. De son côté, le RSI…

CONTENUS SPONSORISÉS