En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 024.26 PTS
+0.88 %
5 994.00
+0.44 %
SBF 120 PTS
4 743.30
+0.77 %
DAX PTS
13 576.68
+1.41 %
Dow Jones PTS
28 989.73
-0.58 %
9 141.47
-0.82 %
1.102
+0. %

Pour Autain (LFI), "il y a du Daladier" dans Macron qui "joue avec le feu"

| AFP | 262 | 1 par 1 internautes
Clémentine Autain à l'Assemblée nationale, le 17 décembre 2019
Clémentine Autain à l'Assemblée nationale, le 17 décembre 2019 ( CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives )

Clémentine Autain, députée LFI de Seine-Saint-Denis, a estimé mercredi qu'il y avait "du Daladier dans Macron" qui, par son attitude sur le conflit contre la réforme des retraites, "joue avec le feu" dans la perspective de la présidentielle de 2022.

Mme Autain a dénoncé sur France Inter le "cynisme du gouvernement" qui "s'entête", "joue le pourrissement" et "espère que les gens vont finir par craquer" alors qu'il fait face à "une grève inédite par son ampleur et par sa durée".

Selon elle, en s'adressant ainsi avant tout à un électorat de droite qui souhaite qu'il tienne bon sur cette réforme, "Emmanuel Macron a fait un calcul qui est de tabler sur les 20% qui lui permettront à la prochaine présidentielle d'accéder au second tour, d'être face à Marine Le Pen et, évidemment, se dit-il, de gagner".

"Je pense qu'il joue dangereusement avec le feu et je vais vous dire franchement, à mon avis, il y a du Daladier dans Macron", a ajouté la députée, en citant le livre du philosophe Michaël Foessel "Récidive".

"Edouard Daladier, c'était en 1938, il arrive en rempart contre le fascisme (comme président du Conseil NDLR) et il mène une politique à la fois austère, de réduction de la dépense publique, néo-libérale, le terme apparaît à l'époque, et aussi de très grande répression à l'égard de ceux qui sont en grève, de ceux qui manifestent, avec un fond raciste, antisémite à l'époque", faisant ainsi le lit de Vichy et de l'Etat français du maréchal Pétain, a-t-elle développé.

Selon elle, en votant pour Emmanuel Macron en 2017, "beaucoup de gens ont mis le bulletin dans l'urne en espérant un rempart à l'extrême droite et aujourd'hui il est en train de faire bouillir une cocotte minute" qui risque de favoriser le Rassemblement national en 2022.

"Heureusement que nous sommes là pour dire que la solution, c'est le partage des richesses et le partage des temps de la vie, c'est la solidarité", a-t-elle ajouté.

La députée LFI s'est réjouie que "tous les groupes d'opposition de gauche au Parlement sont vent debout contre le gouvernement" même si elle aurait "aimé qu'on puisse avoir la possibilité d'être ensemble pour déposer la motion de censure" proposée par Jean-Luc Mélenchon, mais refusée pour l'heure par le PS et le PCF.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2020

Au 1er février 2020, les tarifs réglementés hors taxe d'Engie baissent de 3,3% par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er janvier 2020...

Publié le 24/01/2020

METabolic EXplorer a fait le point vendredi soir sur le litige lié à l'abandon de son projet en Malaisie en 2014. Ainsi, la Cour d'Appel de Douai a rendu le 23 janvier 2020 un arrêt aux termes…

Publié le 24/01/2020

Le titre Alstom gagnait finalement 1,4% en clôture ce vendredi à 47,12 euros, Bloomberg ayant indiqué que Bombardier aurait eu des discussions...

Publié le 24/01/2020

L’Olympique Lyonnais a annoncé le transfert de l’attaquant international zimbabwéen Tino Kadewere, en provenance du Havre AC, pour un montant de 12 millions d’euros, auquel pourra s’ajouter…

Publié le 24/01/2020

À l'issue de l'offre publique d'achat simplifiée initiée par Coyote System visant les actions de la société Traqueur non détenues par lui, au prix...