5 281.52 PTS
+0.00 %
5 277.50
+0.14 %
SBF 120 PTS
4 221.19
+0.03 %
DAX PTS
12 607.38
+0.12 %
Dowjones PTS
22 349.59
+0.21 %
5 932.32
+0.00 %
Nikkei PTS
20 397.58
+0.50 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Pour 63% des Français, l'actuel code du travail est inadapté

| AFP | 171 | Aucun vote sur cette news
Pour 63% des Français, l'actuel code du travail est inadapté
Pour 63% des Français, l'actuel code du travail est inadapté ( FRED TANNEAU / AFP/Archives )

Près de deux Français sur trois (63%) pensent que le code du travail actuel est inadapté au monde du travail d'aujourd'hui, d'après un sondage OpinionWay publié mercredi.

D'après cette enquête d'opinion réalisée pour le compte des éditions Tissot, 35% des personnes interrogées estiment que le code du travail est adapté, et seuls 6% le jugent "tout à fait" en adéquation avec le monde du travail.

Les sondés ne se montrent pas plus convaincus par les changements que le gouvernement veut apporter au code du travail par les ordonnances: ils considèrent majoritairement (68%) que leur patron en profitera pour réduire leurs droits si le futur code du travail laisse davantage de place à la négociation par accord d'entreprise.

Selon l'enquête, 64% des salariés français pensent que les entreprises n'embaucheront pas plus facilement si elle peuvent licencier plus facilement.

Une proportion identique de sondés (64%) désapprouve le plafonnement des indemnités prud'homales en cas de litige pour licenciement injustifié, ainsi que le prévoit la réforme du code du travail.

Pour 29% des personnes interrogées, le code du travail reste l'élément le plus important pour assurer la protection des salariés, devant les accords de branche (20%), les représentants du personnel (15%) ou les syndicats au sein de l'entreprise (12%).

D'après ce sondage, 50% des personnes interrogées estiment que les salariés eux-mêmes, par référendum, sont les plus à même de représenter l'ensemble des salariés dans l'entreprise, devant les représentants du personnel (35%) et les délégués syndicaux (14%).

Les salariés Français pensent en grande majorité (80%) que les règles du droit du travail devraient être identiques dans le secteur public et dans le privé. Dans le détail, 66% des salariés du public y sont favorables, et 87% des salariés du privé.

Enquête réalisée en ligne entre le 16 et le 19 août 2017 auprès de 1.014 salariés de 18 ans et plus selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,5 à 3 points.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 28/08/2017

Emmanuel Macron, alors candidat à l'élection présidentielle, avant un débat télévisé à La Plaine-Saint-Denis le 4 avril 2017 ( Lionel BONAVENTURE / POOL/AFP/Archives )Près de deux…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2017

SFR a profité de l'été pour améliorer la couverture du territoire français avec son réseau 4G/4G+...

Publié le 25/09/2017

Marges un peu courtes ?

Publié le 25/09/2017

Le montant exacte de la transaction n'a pas été communiqué...

Publié le 25/09/2017

ESI Group perd encore du terrain (-2,4% à 40 euros) en ce début de semaine, la dégradation des résultats de l'éditeur de logiciels sur la première...

Publié le 25/09/2017

L'analyste a démarré le suivi du secteur ce matin...

CONTENUS SPONSORISÉS