5 437.39 PTS
-1.17 %
5 427.00
-1.25 %
SBF 120 PTS
4 353.27
-1.18 %
DAX PTS
12 820.58
-1.46 %
Dowjones PTS
24 873.50
-0.86 %
7 203.62
-0.72 %
Nikkei PTS
22 680.33
-0.75 %

Pour 4 français sur 10 aucun mouvement n'incarne l'opposition, LFI premier opposant (sondage)

| AFP | 319 | Aucun vote sur cette news
Le président Emmanuel Macron à Paris, le 27 novembre 2017
Le président Emmanuel Macron à Paris, le 27 novembre 2017 ( Thibault Camus / POOL/AFP )

Plus de quatre Français sur dix estiment qu’aucun mouvement politique n’incarne l’opposition, la France insoumise restant le premier opposant selon les sondés, y compris chez les "sympathisants de droite", selon un sondage publié mercredi.

Selon cette enquête Elabe pour BFMTV, 42% des personnes interrogées jugent qu'aucun mouvement politique en particulier n’incarne le mieux l'opposition à Emmanuel Macron et au gouvernement, une proportion en légère hausse (+2%) par rapport à début d'octobre.

La France Insoumise (LFI) reste le premier parti d’opposition pour 28% des sondés (- 7 points par rapport à octobre). Elle devance toujours le Front national (première force d'opposition pour 14% des sondés, +1 point) et Les Républicains (8%, stable).

Le Parti communiste, en légère hausse (4%) dépasse désormais le PS (3%), alors que l'UDI arrive en dernière position (1%).

Même au sein des "sympathisants de droite", LFI dépasse légèrement LR, avec 30% de citations contre 29%. Mais auprès des sympathisants LR uniquement, LR passe en première position (35%), devant LFI (30%).

Alors que Les Républicains doivent élire le nouveau président du parti les 10 et 17 décembre, le sondage se concentre aussi sur l'image de LR.

Trois Français sur quatre jugent que le parti n’incarne ni le renouvellement des idées (77%), ni le renouvellement des personnalités (73%). Un peu moins de la moitié des sympathisants LR partagent ce diagnostic (47% concernant les idées, 44% pour les personnalités).

Par ailleurs, 74% des sympathisants LR estiment qu’il peut reconquérir le pouvoir lors des prochaines élections nationales, contre 36% de la moyenne des Français.

Elabe invite ensuite les Français à se prononcer sur la personnalité du candidat à la présidence des Républicains Laurent Wauquiez, leur proposant plusieurs qualificatifs.

La majorité des sondés le trouvent ainsi "autoritaire" (56%) dynamique (53%) et disent qu'il les "inquiète" (52%). Moins de la moitié considèrent qu'il "veut vraiment changer les choses" (36%), qu'il est "honnête" (32%), ou qu'il "a les qualités nécessaires pour être Président de la République" (21%).

En revanche, la majorité des sympathisants de droite le jugent "dynamique" (73%), "sympathique" (67%) et "honnête" (63%), la moitié considérant qu'il est "capable de rassembler la droite" (50%).

Le sondage a été réalisé en ligne les 28 et 29 novembre 2017, auprès d'un échantillon représentatif de 1.001 personnes, selon la méthode des quotas.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/06/2018

Contre la tendance générale, LDLC aligne une cinquième séance de progression ce lundi...

Publié le 18/06/2018

La République togolaise et Thales Alenia Space annoncent avoir signé un contrat portant sur la fourniture à Lomé d'une station sol destinée à des...

Publié le 18/06/2018

Perspectives alléchantes

Publié le 18/06/2018

Edenred a profité d'une conférence organisée par Barclays pour faire passer un message rassurant concernant la situation au Brésil. Le Brésil, deuxième marché du groupe de services prépayés…

Publié le 18/06/2018

En queue de CAC40, Engie abandonne près de 4% à 13,4 euros en ce début de semaine, pénalisé par une information venue de a filiale belge Electrabel...