En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 116.79 PTS
-
5 097.50
-
SBF 120 PTS
4 103.77
-
DAX PTS
11 589.21
-1.07 %
Dowjones PTS
25 379.45
-1.27 %
7 116.09
-2.23 %
1.145
+0.00 %

Port d'arme de Benalla en raison de sa "mission de police" ? Kohler ne répond pas

| AFP | 520 | Aucun vote sur cette news
Alexis Kohler (C) aux côtés du sénateur du Loiret Jean-Pierre Sueur (D), devant la commission d'enquête du Sénat le 26 juillet 2018
Alexis Kohler (C) aux côtés du sénateur du Loiret Jean-Pierre Sueur (D), devant la commission d'enquête du Sénat le 26 juillet 2018 ( FRANCOIS GUILLOT / AFP )

Le secrétaire général de l'Elysée Alexis Kohler n'avait "rien à ajouter" jeudi devant la Commission d'enquête du Sénat, qui l'interrogeait sur le fait que l'arrêté de délivrance de port d'arme à Alexandre Benalla invoquait sa "mission de police" à l'Elysée.

M. Kohler répondait à une question de la co-rapportrice Muriel Jourda. "J'ai sous les yeux ici l'arrêté de port d'arme de M. Benalla dans lequel il est indiqué clairement dans les considérants que ce port d'arme est autorisé du fait que M. Benalla est chargé d’une +mission de police+", "dans le cadre de son action de coordination de la sécurité de la présidence de la République", a énoncé la sénatrice LR.

"Je n'ai pas eu à connaître les modalités d'octroi du port d'arme de M. Benalla", a répondu M. Kohler aux sénateurs. "Patrick Strzoda (directeur du cabinet de M. Macron, ndlr) vous avait répondu sur ce point, je n'ai rien à ajouter, je suis désolé".

Interrogé mercredi par la même Commission, M. Strzoda avait répondu: "dans certains moments, dans l'activité du président, il m'a paru utile qu'il y ait effectivement quelqu'un qui puisse bénéficier de cette autorisation. C'est une appréciation dont j'assume la responsabilité".

L'arrêté de port d'arme d'Alexandre Benalla porte la mention "considérant que M. Benalla est titulaire d'une carte d'agent de sécurité privée", a indiqué à l'AFP Jean-Pierre Sueur, co-rapporteur de la commission, précisant que le document lui avait été transmis pendant l'audition de M. Kohler.

"Cela montre combien il est dommageable que M. Benalla n'ait pas fait de déclaration d'intérêts et de patrimoine, puisque s'il avait fait une déclaration d'intérêts, peut-être aurait-il dû parler des relations éventuelles qu'il entretient dans le secteur de la sécurité privée", a souligné le sénateur PS du Loiret.

M. Kohler a expliqué jeudi que le rôle de M. Benalla n'était pas "une mission de coordination de la sécurité", mais concernait "tout ce qui contribue à l'organisation d'un déplacement du président de la République". "Il y a beaucoup d'autres dimensions" que la sécurité, a-t-il ajouté.

"Il n'existe pas de police parallèle à l'Elysée", "nous n'employons pas de vigiles privés pour protéger le chef de l'Etat", "M. Benalla n'a jamais été en charge de la protection de la présidence de la République", avait déclaré le secrétaire général de l'Elysée dans son propos liminaire.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2018

A l'occasion de l'acquisition, Infologic-Santé a changé de dénomination sociale et s'appelle désormais Dedalus C&G...

Publié le 18/10/2018

La livraison des premiers logements et espaces publics est prévue au 1er trimestre 2021...

Publié le 18/10/2018

La nouvelle offre commune s'appuiera sur la plateforme Moovapps, adaptée aux spécificités métier de Fives dans le cadre du programme Your Platform de Visiativ....

Publié le 18/10/2018

Le montant de l'investissement total s'élève à 41 ME...

Publié le 18/10/2018

L'objet de cette joint-venture est de développer et commercialiser une plateforme phygitale communautaire...