Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 665.68 PTS
-0.92 %
6 659.00
-0.94 %
SBF 120 PTS
5 212.76
-0.9 %
DAX PTS
15 510.90
-0.49 %
Dow Jones PTS
35 294.76
+1.09 %
15 146.92
+0. %
1.159
-0.1 %

Pologne: Pécresse conteste à son tour la primauté du droit européen

| AFP | 430 | 2.83 par 6 internautes
Valérie Pécresse, candidate à l'investiture des Républicains pour l'élection présidentielle, le 5 octobre 2021 à Paris
Valérie Pécresse, candidate à l'investiture des Républicains pour l'élection présidentielle, le 5 octobre 2021 à Paris ( GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP/Archives )

Valérie Pécresse (ex-LR), candidate à l'investiture des Républicains pour la présidentielle, a à son tour mercredi contesté la primauté du droit européen sur les "identités constitutionnelles" des Etats membres de l'UE après l'exemple polonais.

Sur Cnews, elle s'est dite "très choquée" par l'ordre donné en juillet à la Pologne par la Cour de justice de l'UE (CJUE) de faire cesser immédiatement les activités de la chambre disciplinaire de sa Cour suprême, institution mise en place dans le cadre d'une réforme du système judiciaire du pays.

Dans la foulée, le Tribunal constitutionnel polonais a contesté la primauté du droit européen sur le droit polonais.

"L'Europe exerce son magistère dans le cadre des traités qui sont au-dessus de nos lois mais ne peuvent pas être au-dessus de nos identités constitutionnelles, ni celle de la Pologne, ni celle de la France", a estimé Mme Pécresse.

"L'Europe c'est l'Europe des nations. Ca veut dire que nos lois constitutionnelles, notre identité constitutionnelle, à chacun, chaque Etat souverain, doit primer sur la juridiction européenne", a-t-elle défendu.

Avant elle, d'autres candidats à l'Elysée avaient contesté la primauté du droit européen.

Chez Les Républicains, l'ancien négociateur du Brexit et candidat à l'investiture Michel Barnier défend, à la stupéfaction de nombreux de ses anciens collègues à Bruxelles, la nécessité d'une "souveraineté juridique", mais seulement en matière d'immigration, car il y aura "d'autres Brexit" si rien ne change.

Xavier Bertrand (ex-LR) propose d'introduire dans la Constitution "un mécanisme de sauvegarde des intérêts supérieurs de la France" et Eric Ciotti (LR) veut "modifier l’article 55 de la Constitution pour affirmer la primauté de la Constitution sur les décisions européennes".

A gauche, le candidat ex-PS Arnaud Montebourg juge que "la défense de la souveraineté nationale des Etats membres est fondamentale", même s'il "n'approuve pas le gouvernement clérical et réactionnaire de la Pologne".

Le gouvernement considère que la décision polonaise est une "attaque contre l'UE", selon les mots de Clément Beaune, le secrétaire d'Etat français aux Affaires européennes.

Quant à savoir si la Pologne a toujours sa place au sein de l'UE, Emmanuel Macron estime que "l'Europe ne doit pas être un projet qui règle ses problèmes ou ses désaccords en excluant".

 ■

Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
6 avis
Note moyenne : 2.83
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2021

Valneva s'envole de plus de 30% dans les premiers échanges du jour après la bonne nouvelle concernant sa phase III...

Publié le 18/10/2021

Le luxe pèse sur la tendance en ce début de semaine, les trois grands acteurs français pointant aux trois dernières places du CAC40...

Publié le 18/10/2021

Combien vaut réellement la série coréenne Squid Game, plus grand succès historique de Netflix, qui a attiré plus de 130 millions de téléspectateurs ? ...

Publié le 18/10/2021

Covivio conserve son statut de "Global Sector Leader " et "Overall Regional Sector Leader" dans le classement GRESB 2021, catégorie "Patrimoine...

Publié le 18/10/2021

Néovacs annonce l'ajournement de l'assemblée générale du 28 octobre 2021 et la convocation d'une nouvelle assemblée générale mixte le 24 novembre 2021...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne