En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 365.50
+0.98 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
-0.28 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Politique de la ville: "vieilles recettes" et "communication", critique Woerth

| AFP | 220 | Aucun vote sur cette news
Eric Woerth le 17 octobre 2017 à Paris
Eric Woerth le 17 octobre 2017 à Paris ( Patrick KOVARIK / AFP/Archives )

Les mesures en faveur de la politique de la ville que doit détailler mardi Emmanuel Macron sont de "vieilles recettes" et relèvent de la "communication", a jugé Eric Woerth, président LR de la Commission des Finances de l'Assemblée.

"Le président, en fait, ressort des vieilles recettes (…) il y a des plans, il y a des pactes, il y a des conférences de toute nature", a déclaré M. Woerth sur Radio classique et Paris Première.

"Les emplois francs, c’est quelque chose qui existait déjà. Et il y a des contradictions tout à fait gigantesques: on ne peut pas dire à la fois +il faut des contrats francs+, c'est-à-dire au fond des contrats aidés dans les entreprises, dans ces quartiers, et puis en même temps, au même moment, supprimer des dizaines et dizaines de milliers de contrats aidés", a-t-il poursuivi.

Emmanuel Macron a passé trois heures lundi à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), avant de se rendre dans la région lilloise pour dévoiler mardi une série de mesures en faveur des habitants des quartiers populaires. Il devrait ainsi détailler le lancement des emplois francs, un retour des services publics et le recours au "testing" contre les discriminations.

"Il y a un côté communication qui est (...) la marque de fabrique du président de la République. Il y a eu une séquence pour les riches, entre guillemets, il y a une séquence pour les pauvres", a dénoncé Eric Woerth.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

L'Assemblée générale fut également l'occasion de détailler les conditions de réalisation du résultat de l'exercice 2017...

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

Biocorp annonce le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant cible de l'opération est de 4,5…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea annonce la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un...

Publié le 22/06/2018

Nouvelle histoire en cinq épisodes.