En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 794.37 PTS
-0.34 %
4 796.00
-0.30 %
SBF 120 PTS
3 821.84
-0.29 %
DAX PTS
10 918.62
-0.12 %
Dowjones PTS
24 219.44
+0.05 %
6 682.64
+0.21 %
1.138
-0.09 %

Policiers à l'école: "Il faut que cette possibilité soit ouverte", dit Macron

| AFP | 292 | Aucun vote sur cette news
Le président français Emmanuel Macron à Pont-à-Mousson le 5 novembre 2018
Le président français Emmanuel Macron à Pont-à-Mousson le 5 novembre 2018 ( Ludovic MARIN / POOL/AFP )

Emmanuel Macron a souhaité mardi sur Europe 1 que la possibilité de mettre des policiers à l'école "soit ouverte" mais "il faut toujours que ce soit la communauté pédagogique qui en décide".

"C’est une violence intolérable, j’ai demandé au ministre de réagir, il y a une première réaction qui est là et je souhaite qu’on aille beaucoup plus loin", a expliqué le président de la République dans une interview enregistrée lundi soir et diffusée mardi, à propos de la diffusion en octobre d'une vidéo montrant un élève menaçant sa professeure avec une arme factice dans un lycée de Créteil.

"Nos jeunes, ils ont besoin de sécurité à l'extérieur (...) mais ils ont besoin d'autorité dans l'école", a souligné le chef de l'Etat pour qui "l'autorité dans l'école", c'est d'abord "l'autorité du chef d'établissement et du maître d'école".

Pour lutter contre la violence à l'école, le gouvernement a promis le 26 octobre un arsenal de mesures sécuritaires, n'excluant pas de faire entrer les forces de l'ordre au sein des établissements scolaires lors de "moments de tension".

Le plan d'action contre les violences à l'école doit être présenté d'ici le 15 décembre, les mesures impliquant plusieurs ministères (Education, Justice, Intérieur) et les collectivités locales nécessitant quelques semaines de concertations.

"La peur va changer de camp", a assuré Emmanuel Macron en évoquant plus largement "ce qu'on voit à l'école, dans les quartiers de la république (...) contre les forces de l'ordre". "C'est un travail en profondeur, qui est un travail de civilisation, moral, éducatif, culturel et sécuritaire".

Dans les quartiers, "en matière de lutte contre les trafics et les stupéfiants et contre les bandes nous allons durcir très fortement", a-t-il ainsi indiqué en promettant des annonces à venir.

Il a plaidé aussi pour une "reconquête par les services publics", une "réouverture de la présence républicaine", avec des réouvertures de commissariats, de bureaux de poste ou de centres des impôts. "C'est ce qu'on va faire dans les quartiers, je l'annoncerai dans les prochains jours", a-t-il dit.

"Aujourd'hui notre société a besoin de retrouver le sens du travail, du mérite, de l'autorité à tous les âges, dans tous les niveaux, et c'est une mobilisation de toute la nation pour y arriver", a conclu le chef de l'Etat.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2019

5 prix lors des European Contact Center & Customer Service Awards (ECCCSA) dans 4 pays européens...

Publié le 17/01/2019

Martha Bejar, experte américaine dans le domaine des logiciels, est nommée en tant qu'administratrice indépendante de Neopost Paris, le 17 janvier 2019 Neopost, leader…

Publié le 17/01/2019

Fee et Covage ont signé le 17 janvier 2019 un partenariat qui permettra à Free de proposer son offre de Fibre optique sur les Réseaux d’Initiative Publique (RIP) dans les territoires couverts par…

Publié le 17/01/2019

Fnac Darty annonce être en négociations exclusives avec le Groupe Lagardère, en vue de l’acquisition de Billetreduc.com par sa filiale France Billet, spécialiste de la billetterie culturelle et…

Publié le 17/01/2019

Compagnie des Alpes vient de réaliser son point d’activité au titre de son premier trimestre de l’exercice 2018-2019. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié…