En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 479.10 PTS
+0.05 %
5 468.50
+0.06 %
SBF 120 PTS
4 386.46
+0.05 %
DAX PTS
12 374.66
+0.19 %
Dowjones PTS
26 515.34
-0.18 %
7 560.29
+0.15 %
1.177
+0.15 %

PMA: Rugy favorable à ce qu'un texte vienne "assez rapidement" à l'Assemblée

| AFP | 246 | Aucun vote sur cette news
Le président de l'Assemblée François de Rugy à Orvault, en France, le 15 septembre 2017
Le président de l'Assemblée François de Rugy à Orvault, en France, le 15 septembre 2017 ( LOIC VENANCE / AFP )

Le président de l'Assemblée François de Rugy a souhaité mercredi qu'un texte ouvrant la PMA à toutes les femmes soit "assez rapidement" inscrit à l'ordre du jour des députés, alors que l'exécutif semble temporiser sur le calendrier.

"Je suis pour qu'on mette en oeuvre les engagements du président de la République assez rapidement", a-t-il déclaré sur France Inter. "Je ne vois pas pourquoi on tarderait. Tous les éléments du débat sont connus et archiconnus depuis des années", a-t-il ajouté.

"Je n'ai pas l'ordre du jour parlementaire de 2018 mois par mois (...) Je souhaite que ce soit inscrit à l'ordre du jour et que ce soit voté", a-t-il insisté.

"Aujourd'hui, je suis incapable de vous dire si c'est (pour) fin 2018 ou 2019", a de son côté déclaré le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner sur RMC.

Ouvrir la PMA à toutes les femmes, "c'est notre objectif, ça reste notre objectif et peut-être même avant la fin du quinquennat", a-t-il dit.

Emmanuel Macron "a toujours été clair: favorable à la PMA dans le cadre d'un vrai débat. Ce débat, on l'aura dans le cadre de la loi bioéthique qui sera portée par Mme Buzyn", la ministre de la Santé, a poursuivi M. Castaner.

La secrétaire d'État chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa, qui avait annoncé la semaine dernière que le gouvernement proposerait l'ouverture de la PMA (procréation médicalement assistée) pour toutes les femmes en 2018, est ensuite revenue sur ce calendrier en affirmant que cela ne se ferait pas avant les états généraux de la bioéthique, prévus "a priori fin 2018".

De son côté, le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb a déclaré dimanche que ce sujet n'était pas une "priorité".

Interrogé mardi à la fin du séminaire de La République en Marche, le président du groupe Richard Ferrand s'était contenté d'indiquer que les députés "prendraient une position le moment venu".

La PMA, ou AMP (assistance médicale à la procréation), regroupe les techniques médicales consistant à manipuler spermatozoïdes et/ou ovules pour aboutir à une fécondation et aider un couple infertile ou une femme à avoir un enfant. Elle n'est pas ouverte pour l'heure aux femmes célibataires et homosexuelles.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 25/09/2018

L'ex Premer ministre Manuel Valls le 1er juillet 2018 à Paris ( LUDOVIC MARIN / POOL/AFP/Archives )Alors que Manuel Valls vient d'officialiser sa candidature à la mairie de Barcelone, dans son…

Publié le 25/09/2018

Le président américain Donald Trump, le 24 septembre 2018 à New York, à la veille de prendre la parole au siège de l'ONU ( Nicholas Kamm / AFP )Le président américain Donald Trump a appelé…

Publié le 25/09/2018

Jacinda Ardern, Première ministre de la Nouvelle Zélande avec sa petite fille et son compagnon, Clarke Gayford, à un sommet en l'honneur de Nelson Mandela, aux Nations unies, le 24 septembre…

Publié le 25/09/2018

Le domaine de Casabianca (Corse), le 2 avril 2018. ( PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP/Archives )Le domaine de Casabianca, présenté comme l'un des plus grands domaines viticoles de Corse, placé…

Publié le 25/09/2018

Le référent du parti travailliste sur le dossier du Brexit, Keir Starmer, le 25 septembre 2018 à Liverpool ( Oli SCARFF / AFP )Le responsable du Brexit au sein du…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2018

Par ailleurs, EDF a lancé avec succès une émission obligataire senior de 1 MdE...

Publié le 25/09/2018

spineEOS, logiciel de planification 3D en ligne de la suite EOSapps, sera présenté sur le stand EOS par un chirurgien de renom...

Publié le 25/09/2018

                                                                                ADC SIIC…

Publié le 25/09/2018

Esker propose ainsi à ses clients une solution pour automatiser la gestion de leurs encaissements. Rimilia renforcer son développement à l'international par un accord de distribution...

Publié le 25/09/2018

Les premiers clients de ce dispositif sont Audi et Coty...