En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 448.10 PTS
+0.47 %
5 443.50
+0.40 %
SBF 120 PTS
4 356.52
+0.37 %
DAX PTS
12 740.61
+0.62 %
Dowjones PTS
25 119.89
+0.00 %
7 403.89
+0.00 %
Nikkei PTS
22 794.19
+0.43 %

Philippot exclut un rapprochement avec Wauquiez, tend la main à Dupont-Aignan

| AFP | 282 | Aucun vote sur cette news
Florian Philippot, ex-vice-président du Front national à Brachay, dans le nord-est de la France, le 9 septembre 2017
Florian Philippot, ex-vice-président du Front national à Brachay, dans le nord-est de la France, le 9 septembre 2017 ( François NASCIMBENI / AFP/Archives )

Florian Philippot, président du mouvement Les Patriotes, a exclu mardi un rapprochement "politique" avec Laurent Wauquiez, favori pour la présidence des Républicains, mais s'est en revanche dit prêt "à faire un bout de chemin" avec Nicolas Dupont-Aignan.

"Se rapprocher politiquement, non", a exclu M. Philippot interrogé par Radio Classique et Paris Première sur un éventuel rapprochement avec le candidat à la présidence de LR, après son départ du Front national.

"Laurent Wauquiez, il a un passé, il a été ministre, il est immigrationniste et européiste, même s’il ne le dit pas en campagne électorale", a-t-il fait valoir.

"Politiquement on ne peut pas travailler", a-t-il affirmé, se disant néanmoins près à "discuter".

"Je suis prêt aujourd’hui à discuter avec Wauquiez, je suis prêt à discuter avec Mélenchon, mais ça ne veut pas dire faire un partenariat, parce que nous avons trop de différences", a-t-il déclaré. "Mais je pense qu’on doit discuter pour montrer aux Français qu’on n’est pas en guerre civile".

"Dupont-Aignan, c’est autre chose", a-t-il estimé. "Là, on peut faire un bout de chemin ensemble, parce que politiquement nous sommes très proches".

"On n’est pas d’accord sur tout, mais nous sommes très proches, lui et moi nous sommes gaullistes, (...) et puis nous avons tous les deux cette même vision d’un rassemblement nécessaire des forces patriotiques et des patriotes français, d’où qu’ils viennent", a développé l'ex vice-président du FN.

Le président de Debout La France a rencontré jeudi dernier M. Philippot, juste après l'annonce de son départ du FN. La veille, il avait déjeuné avec la présidente du FN Marine Le Pen.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/07/2018

Alstom a choisi le fabricant français de batteries Forsee Power pour équiper les bus Aptis

Publié le 18/07/2018

Atari rebondit de 9,9% désormais à 0,49 euro ce mercredi dans un volume de 2 millions de pièces...

Publié le 18/07/2018

Le chiffre d'affaires record dégagé par Swatch au premier semestre n'empêche pas quelques prises de bénéfice (-2,2% à 462,9 francs) sur le titre du...

Publié le 18/07/2018

Fin d'action de concert au capital

Publié le 18/07/2018

EOS imaging retombe en bourse, sur la place parisienne ce mercredi...