En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 656.93 PTS
+0.65 %
5 658.00
+0.66 %
SBF 120 PTS
4 464.03
+0.67 %
DAX PTS
12 463.85
+0.60 %
Dowjones PTS
27 205.30
+0.21 %
7 945.92
+0.73 %
1.105
+0.20 %

Perquisitions à LFI: Quotidien dévoile la totalité de ses images

| AFP | 202 | Aucun vote sur cette news
Jean-Luc Mélenchon lors d'une conférence de presse au lendemain de la perquisition au siège de La France insoumise le 19 octobre 2018 à Paris
Jean-Luc Mélenchon lors d'une conférence de presse au lendemain de la perquisition au siège de La France insoumise le 19 octobre 2018 à Paris ( Eric FEFERBERG / AFP/Archives )

L'émission Quotidien de TMC a dévoilé mercredi la totalité de ses images tournées lors de la perquisition au siège de La France insoumise en octobre 2018, une semaine avant la comparution de Jean-Luc Mélenchon et cinq responsables du mouvement devant le tribunal de Bobigny.

Plusieurs dirigeants insoumis, dont M. Mélenchon, voyant dans ces poursuites pour "actes d'intimidation envers l'autorité judiciaire, rébellion et provocation", un "procès politique", ont plusieurs fois réclamé d'avoir accès à la totalité des images de l'émission.

Mercredi à 18H00, Quotidien a mis en ligne ces images, sans montage. Prise dans sa totalité, la séquence alterne les moments de calme et de dialogue avec des scènes de tension extrême et de bousculades lorsque les Insoumis tentent d'avoir accès à la partie des locaux où a lieu la perquisition.

Celle-ci était menée dans le cadre d'enquêtes préliminaires sur des soupçons d'emplois fictifs d'assistants au Parlement européen et sur les comptes de la campagne de 2017.

"C'est une grande satisfaction pour nous, ces images montrent les choses telles qu'elles se sont déroulées, ça atteste que l'ambiance générale n'est pas celle que les quelques éléments montrés (jusqu'alors par Quotidien) ont suggéré", a déclaré dans une conférence de presse tenue mercredi soir le député Alexis Corbière, proche de M. Mélenchon, lequel n'était pas présent.

"Nous ne faisions aucunement obstacle à cette perquisition, c'est un dialogue qui a eu lieu", a ajouté M. Corbière, aux côtés d'un autre député LFI, Adrien Quattenens, lors de cette conférence au siège du parti.

( Alain JOCARD / AFP )

Sur les images, on voit en particulier le leader insoumis reformuler sa réplique "ma personne est sacrée", prononcée lors de la perquisition à son domicile plus tôt dans la matinée: "La police n'est pas au-dessus des lois républicaines et surtout au-dessus de la personne des députés, leur personne est sacrée", dit-il aux policiers, leur reprochant d'être "armés" et nombreux, et demandant que les Insoumis puissent assister à la perquisition.

On le voit également lancer sa phrase déjà connue et très commentée en octobre: "La République c'est moi".

Dans d'autres séquences, M. Mélenchon se confie, plus détendu, aux journalistes présents et plaisante avec des Insoumis.

"Il faut tout leur donner, il ne faut opposer aucune résistance, nous sommes des gens honnêtes", clame M. Mélenchon au départ des policiers, avant de s'adresser au magistrat du parquet, avec lequel le dialogue a été très tendu durant plusieurs minutes: "Vous êtes ici chez vous, vous êtes un citoyen et même vous êtes procureur, et nous on respecte ça".

"Il y a des membres du FN parmi eux (les policiers, ndlr), faut pas s'étonner que certains soient vifs", lance ensuite Jean-Luc Mélenchon.

L'avocat du chef de file insoumis, Me Mathieu Davy, a estimé mercredi soir "effarant que le parquet ait refusé de nous transmettre ce document", selon lui "essentiel".

Jean-Luc Mélenchon a annoncé mercredi soir sur Twitter la sortie d'un nouveau livre intitulé "Et ainsi de suite" chez Plon le 19 septembre, premier jour du procès. "Voici mon nouveau livre: je l'ai écrit au fil de l'eau. J'ai tenu un journal de bord de mon été, qui va du Mexique à la France, pour vous raconter un procès politique", a-t-il commenté.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/09/2019

Stratégie clarifiée

Publié le 19/09/2019

La chaîne va diffuser l'intégralité de la compétition...

Publié le 19/09/2019

Crédit Agricole Assurances associe la Banque des Territoires et Groupama au développement de sa société d'investissement dans les énergies...

Publié le 19/09/2019

EasyVista reste très entouré en Bourse de Paris...

Publié le 19/09/2019

Atos renforce sa position de leader européen du calcul haute performance...