En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 866.20 PTS
+1.50 %
4 860.50
+1.39 %
SBF 120 PTS
3 874.94
+1.39 %
DAX PTS
11 041.52
+1.13 %
Dowjones PTS
24 370.10
+0.67 %
6 718.45
+0.00 %
1.141
+0.18 %

Perquisitions à LFI: Mélenchon dénonce une "manoeuvre" de Macron après son audition

| AFP | 306 | 3 par 2 internautes
Jean-Luc Mélenchon à la sortie de cinq heures d'audition par les policiers anticorruption de l'Oclciff à Nanterre, près de Paris, le 18 octobre 2018.
Jean-Luc Mélenchon à la sortie de cinq heures d'audition par les policiers anticorruption de l'Oclciff à Nanterre, près de Paris, le 18 octobre 2018. ( Lionel BONAVENTURE / AFP )

Jean-Luc Mélenchon a dénoncé une "manœuvre" du président Macron, à l'issue de son audition par les policiers anticorruption jeudi, deux jours après des perquisitions houleuses à LFI.

"Monsieur Macron, il est temps de rembobiner votre film, tout ça est raté. La manœuvre est complètement ratée", a déclaré Jean-Luc Mélenchon, à la sortie de cinq heures d'audition par les policiers anticorruption de l'Oclciff à Nanterre, qui enquêtaient sur sa campagne présidentielle et sur les assistants d'eurodéputés de son parti.

"Au départ, ça devait être +le remaniement est fait+, le magnifique Jupiter apparaît à la télé... Et le lendemain Mélenchon passe pour un escroc parce qu'il a été perquisitionné (...) Bref, la manœuvre de Monsieur Macron est ratée", a expliqué le dirigeant de la France insoumise devant la presse.

Mardi, jour de l'annonce du remaniement gouvernemental, les sièges de LFI et du Parti de gauche et les domiciles de Jean-Luc Mélenchon et d'anciens assistants avaient été perquisitionnés dans une ambiance très tendue, qui a donné lieu à des accrochages avec la police.

Le responsable s'était insurgé de cette "énorme opération de police politique" à son encontre, et avait appelé ses proches, dans une scène filmée par des journalistes, à "enfoncer la porte" du siège parisien de LFI où une perquisition était en cours.

Après ces incidents, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour "menaces ou actes d'intimidation contre l'autorité judiciaire" et "violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique".

M. Mélenchon est par ailleurs visé par une enquête sur des présumés emplois fictifs d'assistants parlementaires européens, ouverte à la suite de signalements de l'ex-eurodéputée FN Sophie Montel.

Une autre enquête porte sur ses comptes de campagne pendant la présidentielle. Elle a été lancée après deux signalements à la justice: l'un du président de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP), l'autre de la cellule française de renseignement financier Tracfin.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

Les marchés actions européens évoluent en hausse à l’approche de la mi-séance. Les investisseurs ont repris espoir quant à une possible résolution du conflit commercial entre la Chine et les…

Publié le 18/01/2019

Casino bondit de 6,55% à 38,58 euros, après avoir publié des chiffres d’activité rassurants pour le quatrième trimestre, dans un contexte économique marqué par le mouvement des " Gilets…

Publié le 18/01/2019

Ryanair recule en Bourse de 1,87% à 9,88 euros, après avoir lancé un nouveau « profit warning » pour son exercice 2018-2019 qui s’achèvera fin mars. La compagnie aérienne à bas coûts…

Publié le 18/01/2019

Après le report aux Etats-Unis...

Publié le 18/01/2019

Nissan et Mitsubishi ont déclaré vendredi que Carlos Ghosn, leur ancien président, avait indûment reçu une rémunération avoisinant les 8 millions d'euros via leur filiale commune aux Pays-Bas…