En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 425.90 PTS
-
5 406.50
-0.14 %
SBF 120 PTS
4 298.74
+0.00 %
DAX PTS
11 788.41
-
Dowjones PTS
25 887.38
-0.10 %
7 349.28
+0.00 %
1.134
-0.04 %

Perquisition chez LFI: Mélenchon convoqué par la justice

| AFP | 421 | Aucun vote sur cette news
Jean-Luc Mélenchon à l'Assemblée nationale, le 20 février 2019 à Paris
Jean-Luc Mélenchon à l'Assemblée nationale, le 20 février 2019 à Paris ( Philippe LOPEZ / AFP/Archives )

Jean-Luc Mélenchon est convoqué par la justice la semaine prochaine pour être entendu par les enquêteurs après les accrochages qui ont émaillé les perquisitions visant son domicile et le siège de la France insoumise (LFI) en octobre, a indiqué vendredi le parquet de Bobigny.

Le parquet a annoncé avoir convoqué M. Mélenchon ainsi que plusieurs cadres de son parti, dans le cadre de l'enquête ouverte pour "violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique", confirmant une information de L'Express.

Selon l'hebdomadaire, les députés Adrien Quatennens et Alexis Corbière sont également concernés.

En octobre, des perquisitions réalisées chez Jean-Luc Mélenchon et au siège de LFI dans le cadre d'enquêtes du parquet sur des emplois présumés fictifs de parlementaires européens et sur les comptes de campagne de l'ex-candidat à la présidentielle avaient dégénéré.

Le leader de LFI, filmant en direct sur Facebook la perquisition de son domicile, avait dénoncé une "énorme opération de police politique" à son encontre.

Plus tard dans la matinée, il s'était rendu avec des proches au siège du mouvement, où une autre perquisition avait viré à la confrontation.

Sous les objectifs de nombreuses caméras de télévision, Jean-Luc Mélenchon avait appelé ses proches à "enfoncer la porte" pour entrer dans les locaux où la perquisition était en cours. On le voyait également bousculer un représentant du parquet ainsi qu'un policier qui tentait de s'interposer.

Le parquet de Paris avait aussitôt ouvert une enquête pour "menaces ou actes d'intimidation contre l'autorité judiciaire" et "violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique". Elle a été confiée à Brigade de répression de délinquance contre la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne.

Entre-temps, l'affaire a été dépaysée au parquet de Bobigny "dans un souci d'impartialité", selon le parquet général de Paris.

Après les perquisitions houleuses, le parquet de Paris a également décidé en novembre de la nomination de juges d'instruction pour enquêter sur les comptes de la campagne présidentielle 2017 de Jean-Luc Mélenchon et sur les conditions d'emploi d'assistants d'eurodéputés de la France insoumise.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/03/2019

Eurotunnel confie la rénovation de neuf navettes passagers à Bombardier Transport...

Publié le 20/03/2019

Hermès a affiché, sur l’ensemble de l’année 2018, un résultat net part du groupe de 1,405 milliard d’euros, contre 1,221 milliard un an plus tôt. Le résultat opérationnel courant ressort…

Publié le 20/03/2019

Eurazeo Growth, qui est actionnaire de Doctolib depuis novembre 2017, annonce sa participation à une nouvelle levée de fonds de la société d'un...

Publié le 20/03/2019

CBo Territoria fait état d'un bénéfice net part du groupe de 10,6 ME, en repli de 36,8%, pour un chiffre d'affaires annuel de 85 ME en progression de...