5 370.63 PTS
+0.04 %
5 370.00
+0.03 %
SBF 120 PTS
4 287.31
+0.11 %
DAX PTS
13 014.93
+0.19 %
Dowjones PTS
23 163.04
+0.02 %
6 092.62
+0.00 %
Nikkei PTS
21 457.64
+0.04 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Pénibilité: Berger "regrette" la suppression de l'une des cotisations patronales

| AFP | 188 | Aucun vote sur cette news
Laurent Berger, numéro un de la CFDT, le 23 mai 2017 à Paris
Laurent Berger, numéro un de la CFDT, le 23 mai 2017 à Paris ( STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives )

Laurent Berger, le numéro un de la CFDT, a regretté sur francinfo dimanche que la réforme du compte pénibilité supprime la cotisation imposée aux employeurs qui exposent leurs salariés à des facteurs de risque.

Actuellement, le compte pénibilité est financé par deux taxes: une cotisation "de base" de 0,01% des rémunérations acquittée par toutes les entreprises et une seconde "additionnelle", fixée à 0,2% pour les employeurs ayant exposé au moins un de leurs salariés à la pénibilité au-delà des seuils (et 0,4% pour plusieurs critères).

La nouvelle mouture, annoncée samedi par le Premier ministre aux partenaires sociaux, prévoit la suppression de ce financement et son transfert à la branche de la sécurité sociale dédiée aux accidents du travail.

M. Berger a dit "regretter" la suppression de la taxe "additionnelle".

"Je suis assez attaché au principe de pollueur payeur sur la question de pénibilité", a-t-il dit.

"Dans un certain nombre de secteurs où il y a des salariés particulièrement exposés, à des facteurs de pénibilité, c'est normal qu'il y ait une part de financement qui revienne à ces entreprises", a-t-il argumenté.

Globalement, avec la réforme annoncée le compte pénibilité "n'est pas remis en cause", a-t-il jugé.

Il a qualifié de "cosmétique" le changement de nom de ce compte, qui va désormais s'appeler "compte de prévention". "Derrière tout ça, il y a beaucoup de communication", a tranché le leader de la CFDT, très attachée à cette mesure emblématique du précédent quinquennat, progressivement mise en place depuis 2015.

Il a mis en garde le gouvernement contre les "signaux négatifs" envoyés aux salariés, notamment avec cette réforme du compte pénibilité, mais aussi en revenant sur le tiers payant ou le jour de carence chez les fonctionnaires.

"Attention aux signaux envoyés depuis quelques jours par le gouvernement: la carence pour les fonctionnaires, la pénibilité (...) où on fait des arbitrages donnant le sentiment qu'on répondrait au patronat, le tiers payant qui suspendu", a-t-il cité.

"Attention aux signaux négatifs qui sont envoyés aux travailleurs ces jours-ci. Ca peut susciter beaucoup de désaccord et de colère", a prévenu M. Berger.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/10/2017

CAC 40 (LC10S) : tout ça pour rien... La journée d’hier a connu une volatilité qui avait été absente depuis longtemps. Pourtant, rien n’a vraiment changé ! Le Cac 40 est…

Publié le 20/10/2017

Quelle utilisation du cash ?

Publié le 20/10/2017

La confirmation des objectifs annuels d'Aures Technologies permet au titre de progresser de 2,2% à 35,5 euros à Paris...

Publié le 20/10/2017

Bernin, le 20 octobre 2017   INFORMATION RELATIVE AU NOMBRE TOTAL DE DROITS DE VOTE ET D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL SOCIAL   (Article L. 233-8 II du Code du Commerce et…

Publié le 20/10/2017

Michelin, qui a confirmé ses objectifs annuels hier soir, progresse de 0,7% à 120,8 euros en matinée sur la place parisienne...

CONTENUS SPONSORISÉS