5 386.81 PTS
-
5 371.00
-0.24 %
SBF 120 PTS
4 296.55
-
DAX PTS
13 003.14
+0.09 %
Dowjones PTS
23 273.96
-0.23 %
6 067.83
-0.67 %
Nikkei PTS
21 671.77
-0.11 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Pékin ordonne un nettoyage des infos sensibles sur internet

| AFP | 199 | Aucun vote sur cette news
Pékin a ordonné aux géants du web chinois comme Baidu de fermer les sites qui publient des informations politiquement sensibles
Pékin a ordonné aux géants du web chinois comme Baidu de fermer les sites qui publient des informations politiquement sensibles ( STR / AFP/Archives )

Pékin a ordonné aux grandes entreprises technologiques chinoises de faire le ménage sur internet en fermant les sites qui publient des informations politiquement sensibles.

L'Administration chinoise du cyberespace (ACC) a réuni cette semaine les géants du web Baidu, Sohu, Tencent, Netease et Phoenix pour leur signaler des "mauvaises informations" diffusées sur le net.

Parmi les violations répertoriées mercredi par les autorités figurent de mauvaises interprétations des directives du pouvoir, des fausses nouvelles, des déformations de l'histoire du Parti communiste chinois, des plagiats de photos et des défis à l'ordre public.

Les groupes concernés doivent "immédiatement mettre en œuvre un nettoyage spécifique et une rectification", a indiqué l'ACC dans une déclaration.

Parmi les exemples fournis par l'administration figure un article diffusé sur Baijia, une plateforme de Baidu, expliquant que la politique du gouvernement est à l'origine de la hausse des prix de l'immobilier. "Une attaque irresponsable", selon l'ACC.

L'organisme a également accusé Tencent d'avoir permis la diffusion d'un article intitulé "Un avion chinois s'écrase sur un porte-avions américain, tuant trois soldats", qui s'est avéré être le scénario d'une émission de télévision.

La Chine a mis en place une "grande muraille" cybernétique qui censure les contenus dérangeants pour le régime communiste. Une réglementation en vigueur depuis l'an 2000 oblige les sites internet à "s'assurer de la légalité de toute information" diffusée.

Les censeurs sont passés à la vitesse supérieure depuis la mort la semaine dernière du dissident Liu Xiaobo, afin de bloquer les hommages au prix Nobel de la paix 2010, selon un rapport du Citizen Lab de l'Université de Toronto (Canada). Mots et images associés à lui sont systématiquement purgés.

Mais des internautes disposant d'un réseau privé virtuel (VPN), qui permet de contourner la censure, sont parvenus à diffuser des hommages à l'opposant sur Twitter et Facebook, deux réseaux sociaux bloqués en Chine.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2017

Le nombre d'actions de la société s'élève à 180.744.625 au 18 octobre 2017...

Publié le 23/10/2017

La performance est liée à la progression de 5,9 ME de la contribution des pôles métiers Capital Investissement, Foncière et Immobilier...

Publié le 23/10/2017

Maisons du Monde met à jour des objectifs pour 2017...

Publié le 23/10/2017

"Ces bonnes performances commerciales démontrent le bon positionnement de l'offre Spineway"...

Publié le 23/10/2017

Remboursement anticipé de la dette obligataire de WhiteWave pour 500 M$...

CONTENUS SPONSORISÉS