5 281.29 PTS
-0.22 %
5 274.00
+0.32 %
SBF 120 PTS
4 220.10
-0.24 %
DAX PTS
12 592.35
-0.17 %
Dowjones PTS
22 349.59
+0.21 %
5 932.32
+0.47 %
Nikkei PTS
20 296.45
+0.52 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Pécresse lance son mouvement Libres! pour "oxygéner la droite"

| AFP | 89 | Aucun vote sur cette news
La présidente de l'Ile-de-France Valérie Pécresse (c) lance son mouvement Libres !, le 10 septembre 2017 à Argenteuil, près de Paris
La présidente de l'Ile-de-France Valérie Pécresse (c) lance son mouvement Libres !, le 10 septembre 2017 à Argenteuil, près de Paris ( Bertrand GUAY / AFP )

Pour "oxygéner la droite", la présidente de l'Ile-de-France Valérie Pécresse a lancé dimanche son mouvement Libres ! pour défendre une droite "ferme, sociale et réformatrice" au sein de LR, différente de la ligne de Laurent Wauquiez, favori pour la présidence du parti.

C'est à Argenteuil, dans le Val d'Oise, "l'un des départements les plus jeunes de France, où la mixité sociale se vit au quotidien", que l'ex-ministre, soucieuse de "reconquérir la jeunesse et la France populaire", avait convié son public.

Devant près de 2.000 personnes, dont quelque 250 élus LR, celle qui se définit comme une "gaulliste sociale", "attachée à la valeur d'autorité" et "engagée pour lutter contre toutes les injustices" a développé son credo d'une "troisième voie" pour la droite, "ni celle de Macron, ni celle de Buisson", l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy et ex-directeur du journal Minute.

Après les défaites de 2012 et 2017, "rien ne serait pire que de repartir comme avant" et de "servir aux Français la saison 3 de +à droite toute!+", a-t-elle lancé, souhaitant un "devoir d'inventaire".

Le logo du nouveau mouvement politique de Valérie Pécresse, le 10 septembre 2017 à Argenteuil, près de Paris
Le logo du nouveau mouvement politique de Valérie Pécresse, le 10 septembre 2017 à Argenteuil, près de Paris ( Bertrand GUAY / AFP )

Ces échecs "nous ont conduits à nous recroqueviller, à nous rétrécir, à nous couper des jeunes, des milieux populaires, de la France urbaine...", a-t-elle regretté. "Nous avons aussi perdu la France populaire et la France des villes (...) parce que nous n'avons pas su incarner une espérance".

Pour "tous ceux qui ont été déçus par la droite et le centre", Mme Pécresse a créé Libres! au sein du parti Les Républicains.

Elle ne concourra pas à la présidence, les 10 et 17 décembre. Il n'y aura "pas de guerre des chefs", insiste l'ex-ministre, décidée néanmoins à se démarquer de la ligne Wauquiez, jugée trop à droite.

- "Droite dure et droite molle" -

Pour autant, sur les questions régaliennes, Mme Pécresse "rêve d’une droite ferme". "Redonnons à la loi de la République son autorité" et "l’autorité de la loi, elle vaut aussi face aux flux migratoires", a plaidé la présidente de région, demandant que "chaque mois, le ministère de l’Intérieur publie les chiffres des déboutés du droit d’asile reconduits".

"Je rêve d'une droite vraiment sociale. Une droite qui refuserait l'assistanat, mais ne se bornerait pas à cela! Une droite qui innoverait, qui prouverait que, dans le domaine social, il y a ceux qui disent, et ceux qui font", a-t-elle ajouté.

"Je rêve d'une droite qui mettrait l'humain au premier plan de ses décisions. Arrêtons ainsi de promettre l'abrogation de la loi Taubira sur le mariage pour tous (...) il est humainement impossible d'y revenir, car derrière cette loi, il y a des couples qui s'aiment", a encore lancé Mme Pécresse, là où M. Wauquiez souhaite une réécriture.

La présidente de l'Ile-de-France Valérie Pécresse (c) lance son mouvement Libres !, le 10 septembre 2017 à Argenteuil, près de Paris
La présidente de l'Ile-de-France Valérie Pécresse (c) lance son mouvement Libres !, le 10 septembre 2017 à Argenteuil, près de Paris ( Bertrand GUAY / AFP )

Parmi les élus présents figuraient Gérard Larcher, président du Sénat, ou Bernard Accoyer. Secrétaire général de LR, ce dernier a appelé à "rassembler sans assécher", "plutôt que de nous perdre dans des controverses sans fin pour savoir s’il y a une droite +dure+ et une droite +molle+".

Eric Ciotti, soutien de Laurent Wauquiez, a glissé par médias interposés: "Nous sommes un parti de droite, de droite républicaine, mais de droite, et je m'étonne que certains s'étonnent qu'on soit de droite".

A la veille de l'ouverture de la chasse aux parrainages, quatre des six candidats à la présidence de LR étaient à Argenteuil: Daniel Fasquelle, Florence Portelli, Maël de Calan, Laurence Sailliet.

75 personnalités de droite, dont David Lisnard, maire de Cannes, ou David Douillet avaient apporté leur soutien à Valérie Pécresse dans une tribune parue dimanche.

A la question de savoir s’il ressentait cette démarche comme une attaque, Laurent Wauquiez a répondu "non, pas du tout" après une longue intervention devant 200 militants LR de la Loire.

Glissant que "plusieurs de (s)es amis", dont David Lisnard étaient signataires, il a assuré être "favorable à toutes les initiatives qui vont dans le sens de la mobilisation et du rassemblement de notre famille politique".

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 10/09/2017

Valérie Pécresse (c), le 2 septembre 2017 à La Baule ( LOIC VENANCE / AFP )La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, lance dimanche son mouvement, Libres !, avec la…

Publié le 08/09/2017

La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse à la Baule, le 2 septembre 2017 ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, lance…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/09/2017

Lors de l’Assemblée Générale Mixte des actionnaires d'Ubisoft, ces derniers ont approuvé toutes les résolutions à l'ordre du jour. Ils ont notamment approuvé le renouvellement des mandats…

Publié le 22/09/2017

La société Edify a conclu la totalité du capital de Thermo Technologies, holding de contrôle de Thermocompact, conformément à sa stratégie d'investissement dans des entreprises de taille…

Publié le 22/09/2017

Trigano a acquis 85% du capital de la société Protej d.o.o, propriétaire du Groupe Adria. Les 15% restants sont conservés par l'équipe de management d'Adria et pourront être acquis par Trigano…

Publié le 22/09/2017

      Information Réglementée                                                              …

Publié le 22/09/2017

Alstom a confirmé l'existence de discussions avec Siemens relatives à un possible rapprochement entre Alstom et la division Mobility de Siemens. "Aucune décision finale n'a été prise, les…

CONTENUS SPONSORISÉS