En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 754.08 PTS
-
4 765.0
-
SBF 120 PTS
3 776.40
-
DAX PTS
10 740.89
-0.29 %
Dowjones PTS
23 675.64
+0.35 %
6 491.52
+0.67 %
1.138
+0.15 %

PCF: Roussel et Laurent "disponibles" pour diriger le parti

| AFP | 429 | Aucun vote sur cette news
Fabien Roussel, le 2 décembre 2015 à Lille
Fabien Roussel, le 2 décembre 2015 à Lille ( PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives )

Le député du Nord Fabien Roussel s'est mis "à disposition" du PCF samedi pour succéder au secrétaire national Pierre Laurent, mis en minorité par les militants la semaine dernière mais qui reste lui aussi "disponible" pour continuer à diriger le parti centenaire.

"Si mon expérience, mon mandat de député, peuvent être utiles, si ça peut rassembler, si ça peut donner l'idée d'un parti qui bouge, change, se renouvelle, alors je veux bien me mettre à disposition du Parti", a affirmé M. Roussel devant les militants communistes, selon le texte de son intervention au Conseil national qu'a obtenu l'AFP.

"Mais je me mets à disposition pour construire cela, pas pour diviser, pas pour mener une campagne contre Pierre Laurent. Nous pouvons construire ce changement de direction ensemble, non pas en s'opposant, mais en s'additionnant", a ajouté l'ancien journaliste de 49 ans.

Le PCF tient ce week-end son Conseil national, une semaine après le désaveu historique subi par Pierre Laurent, dont le texte préparatoire au Congrès a été battu par un texte alternatif, porté notamment par M. Roussel et le patron des députés communistes André Chassaigne.

Dans un entretien samedi au Journal du dimanche, Pierre Laurent a déclaré qu'il restait "disponible" pour briguer un troisième mandat à la tête du PCF car il "pense que (s)a candidature est utile".

"Mais la question n'est pas taboue: s'il y a d'autres noms, il faut qu'ils soient discutés" en vue du congrès du 23 au 25 novembre qui doit trancher la question, a ajouté le sénateur de Paris.

Interrogé par l'AFP, M. Roussel a affirmé que M. Laurent et lui allaient "se voir" prochainement.

"Il faut entendre ce que les communistes ont exprimé lors du choix du texte de base commune. Il y a une forme de mécontentement, d'insatisfaction, même de la colère chez les militants (...) Il faut maintenant créer toutes les conditions du rassemblement et respecter la parole des communistes, à la base", a-t-il souligné devant le Conseil national.

Le texte porté par M. Roussel regrette notamment que le PCF n'ait pas présenté de candidat à l'élection présidentielle de 2017 et ait fini par soutenir le chef de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon, sans participer à sa campagne - une période très mal vécue par les militants communistes.

Selon un proche du député, M. Laurent a appelé en ouverture des discussions samedi à ce que les candidats éventuels se fassent connaître auprès de la commission des candidatures.

"Mais on n'a jamais fait ça. Georges Marchais a désigné Robert Hue, Robert Hue a désigné Marie-Georges Buffet, Marie-Georges Buffet a désigné Pierre Laurent. Si on fait ça, on est mort, après un débat sur le texte qui crée la surprise, si on fait ça sur le secrétaire, y compris lui va se mettre en difficulté", a estimé cette source.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2018

Après prise en compte du résultat semestriel, les capitaux propres part du Groupe au 30 septembre 2018 sont positifs et s'élèvent à 1 ME...

Publié le 18/12/2018

Le paiement en numéraire et/ou la livraison des actions seront effectués à compter du 15 février 2019...

Publié le 18/12/2018

Claude Tempé quitte ses fonctions. Sylvestre Blavet lui succède...

Publié le 18/12/2018

Cet ensemble de sociétés vend aux grandes surfaces de bricolage et grandes surfaces alimentaires en France et en Espagne une gamme très complète de robinetterie pour les salles de bain et les…

Publié le 18/12/2018

Tikehau Capital et Bpifrance entrent au capital de GreenYellow, via une augmentation de capital de 150 ME...