En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 851.81 PTS
-0.92 %
4 842.5
-0.95 %
SBF 120 PTS
3 853.72
-0.99 %
DAX PTS
10 856.82
-0.62 %
Dowjones PTS
24 597.38
+0.29 %
6 767.97
+0.00 %
1.127
-0.72 %

Patrick Balkany fait voter une augmentation de 56% de ses indemnités de maire

| AFP | 419 | 3 par 2 internautes
Patrick Balkany le 7 février 2017 à Paris
Patrick Balkany le 7 février 2017 à Paris ( ALAIN JOCARD / AFP/Archives )

Le maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) Patrick Balkany (LR) a fait voter une augmentation de son indemnité d'élu de 56% mercredi lors du conseil municipal, a-t-on appris vendredi de sources concordantes.

Lors du conseil de mercredi, Patrick Balkany "nous a expliqué qu'il y avait un réaménagement des émoluments des élus de Levallois", rapporte son opposant Arnaud de Courson (DVD). "Cela correspondait à une augmentation de 56% pour le maire et une baisse d'à peu près 5% pour les adjoints et 3% pour les conseillers municipaux", a-t-il détaillé, confirmant une information du Parisien.

"L'enveloppe globale ne bouge pas d'un centime", a justifié Patrick Balkany dans Le Parisien, précisant que cette augmentation était "strictement encadrée par la loi".

Patrick Balkany, maire de cette commune huppée des Hauts-de-Seine depuis 2001 après l'avoir déjà dirigée entre 1983 et 1995, a fait passer son indemnité de 2.720 euros bruts mensuels à 4.257 euros, soit le maximum autorisé pour une commune de cette taille.

"Je trouve cela obscène, dénonce M. de Courson, on vient d'augmenter la taxe d'habitation de tous les Levalloisiens et on augmente M. Balkany."

"Il a déjà 2.000 euros en tant que vice-président de Paris-Ouest-La Défense, plus sa retraite de député, donc il explose ses revenus", s'emporte l'élu.

Patrick Balkany, qui a dû abandonner son mandat de député en juin 2017 en raison de la loi sur le non cumul des mandats, touche une retraite au titre des cinq mandats qu'il a effectué sur les bancs de l'Assemblée nationale.

En 2015, la pension moyenne des anciens députés s'élevait à 2.700 euros nets.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Les marchés actions se replient nettement en raison de craintes sur la croissance mondiale. En Chine, la croissance de la consommation en novembre est au plus bas depuis 15 ans à +8,1% et la…

Publié le 14/12/2018

Rothschild & Co remplacera Solocal Group au sein de l’indice SBF 120 à partir du 24 décembre 2018, a annoncé Euronext.source : AOF

Publié le 14/12/2018

La situation demeure toujours délicate pour Ford Motor en Chine. Le constructeur automobile américain vient d'y constater un recul de ses ventes de 55% à 52 434 véhicules pour le mois de novembre…

Publié le 14/12/2018

Le titre casse un large canal baissier en place depuis mai dernier. Du côté des indicateurs techniques, les cours évoluent au-dessus de leurs moyennes mobiles à 20 et 50 séances tandis que le RSI…

Publié le 14/12/2018

LVMH a frappé un grand coup. Le groupe français a conclu un accord pour acquérir la chaîne d'hôtels haut de gamme Belmond. La transaction valorise les fonds propres de Belmond 2,6 milliards de…