En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 867.78 PTS
-
4 870.00
+0.11 %
SBF 120 PTS
3 882.89
-
DAX PTS
11 136.20
-
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.00 %
1.136
-0.10 %

Passeports diplomatiques de Benalla: le parquet de Paris ouvre une enquête

| AFP | 304 | Aucun vote sur cette news
Alexandre Benalla, le 16 juillet 2018 à l'aéroport de Roissy
Alexandre Benalla, le 16 juillet 2018 à l'aéroport de Roissy ( Thomas SAMSON / AFP/Archives )

La controverse sur la non-restitution et la possible utilisation récente de passeports diplomatiques par Alexandre Benalla, licencié cet été par l'Elysée, a pris samedi un tour judiciaire, avec l'ouverture par le parquet de Paris d'une enquête préliminaire, notamment pour "abus de confiance".

Le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz, avait été saisi par le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, après des informations de presse faisant état d'un voyage en Afrique de l'ancien collaborateur de la présidence grâce à ces passeports.

L'entourage de ce dernier a indiqué vendredi à l'AFP que lesdits passeports lui avaient été restitués "début octobre", mais s'est refusé à tout commentaire sur leur éventuel usage.

M. Benalla a déjà été à l'origine d'une tempête politique cet été, après avoir été identifié sur des vidéos en train d'interpeller violemment des manifestants à Paris le 1er mai, alors qu'il était présent aux côtés des forces de l'ordre en qualité d'"observateur". Pour ces faits, il a été mis en examen à deux reprises.

Il a de nouveau fait parler de lui ces derniers jours, à la suite d'un voyage au Tchad, quelques jours avant le président Emmanuel Macron. Selon Mediapart et Le Monde, il a utilisé ces dernières semaines ses passeports diplomatiques pour aller rencontrer des dirigeants en Afrique.

L'enquête ouverte samedi vise également l'"usage sans droit d'un document justificatif d'une qualité professionnelle" et l'"exercice d'une activité dans des conditions de nature à créer dans l'esprit du public une confusion avec l'exercice d'une fonction publique ou d'une activité réservée aux officiers publics ou ministériels", a précisé le procureur de la République de Paris dans un communiqué.

La présidence avait plaidé cette semaine l'ignorance: elle a dit ne disposer "d'aucune information remontée par les services de l'État concernés sur l'utilisation par M. Benalla des passeports diplomatiques qui lui avaient été attribués dans le cadre exclusif de ses fonctions à la présidence de la République".

Passe d'armes

Cette dernière avait repoussé sur le Quai d'Orsay, disant avoir, dès le renvoi de son collaborateur en juillet, "demandé aux administrations compétentes" de récupérer les passeports, entraînant la saisine du procureur vendredi.

Plus largement, une passe d'armes s'est engagée ces derniers jours entre l'Élysée et M. Benalla, touchant de nouveau le sommet de l'Etat alors que l'exécutif est déjà confrontée depuis des semaines à la crise des "gilets jaunes".

Alexandre Benalla
Alexandre Benalla ( Sabrina BLANCHARD / AFP )

Le directeur de cabinet d'Emmanuel Macron, Patrick Strzoda, avait d'abord sommé l'ex-collaborateur d'Emmanuel Macron de s'expliquer sur "d'éventuelles missions personnelles et privées" menées "comme consultant" alors qu'il était "en fonction à l'Élysée", à la suite des informations de presse sur ses voyages en Afrique.

Ce à quoi Alexandre Benalla a répondu dans un courrier à l'Elysée dont l'AFP a obtenu copie, qu'il n'avait "jamais effectué de missions personnelles et privées" durant ses fonctions à la présidence et n'avoir "a fortiori jamais reçu directement ni indirectement de rémunérations en résultant".

En outre, il a affirmé ne s'être "jamais prévalu d'une quelconque recommandation ou appui de la présidence de la République dans le cadre de (s)es nouvelles activités, et le prétendre serait purement mensonger" et "diffamatoire".

Dans un entretien à l'Express, l'homme d'affaires franco-israélien Philippe Hababou Solomon, qui dit avoir été du voyage en Afrique avec M. Benalla, affirme que "personne n'a protesté quand Alexandre a utilisé ses passeports diplomatiques".

"Quand nous avons eu des discussions d'ordre général avec des chefs d'Etat, je suis certain que la présidence en a toujours été informée", ajoute-t-il.

Selon son entourage, M. Benalla fait "du consulting" et est en train de monter son entreprise en France.

Il a commencé ses missions "à partir de mi-novembre" et ses "premières missions sont dans le domaine de la sécurité", selon cette source qui précise qu'il ne vit pas à Londres mais en France. Il fait "des allers-retours" car une partie de sa famille vit à Londres.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/01/2019

Conformément à la réglementation applicable, DERICHEBOURG déclare avoir effectué les opérations d'achat d'actions suivantes dans les conditions de l'article 5 §2 du…

Publié le 21/01/2019

Au titre de son troisième trimestre 2018/2019, Oeneo affiche un chiffre d’affaires de 65,7 millions d’euros, en hausse de 15,6% (+12,8% à périmètre et taux de change constants). Une…

Publié le 21/01/2019

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES…

Publié le 21/01/2019

Soitec a réalisé son point d’activité au titre de son troisième trimestre 2018-2019 (clos fin décembre). Ainsi, le spécialiste des matériaux semi-conducteurs a dévoilé un chiffre d`affaires…

Publié le 21/01/2019

Le groupe Vicat annonce avoir conclu son accord d’acquisition avec les actionnaires de la société Ciplan (Cimento do Planalto), au Brésil. Dans ce contexte, Vicat détient désormais une…