5 103.85 PTS
-0.84 %
5 096.50
-0.93 %
SBF 120 PTS
4 078.00
-0.92 %
DAX PTS
12 154.46
-0.40 %
Dowjones PTS
21 713.89
-0.17 %
5 793.61
-0.05 %
Nikkei PTS
19 470.41
-1.18 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Passe d'armes Darmanin-Le Pen à l'Assemblée sur fond d'accusations de trahison

| AFP | 266 | Aucun vote sur cette news
Le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin lors d'une session de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, le 12 juillet 2017
Le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin lors d'une session de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, le 12 juillet 2017 ( ALAIN JOCARD / AFP )

Gérald Darmanin, issu de LR, a critiqué jeudi à l'Assemblée nationale des applaudissements du FN à un élu de droite, la présidente du Front national Marine Le Pen le traitant de "Judas" en riposte, ce à quoi le ministre a répliqué à son tour.

Le ministre de l'Action et des Comptes publics défendait le report à 2019 du prélèvement de l'impôt à la source, une mesure critiquée en elle-même notamment par plusieurs députés LR pour sa complexité et son "coût pour l'entreprise".

Après l'intervention de l'un d'entre eux, Fabien Di Filippo, M. Darmanin s'est adressé à la droite: "il était un temps, pas si éloigné, où quand je siégeais sur ces bancs, c'était une honte d'être applaudi par le Front national". "Je ne fais que le constater", a insisté l'ancien député, alors que des LR et FN protestaient.

"Pas de leçon de morale, Judas!", lui a alors lancé Mme Le Pen, députée du Pas-de-Calais qui n'avait alors pas la parole, en référence à son ralliement à Emmanuel Macron et son entrée au gouvernement d'Edouard Philippe (également issu de LR), qui lui ont valu mardi d'être suspendu de ses fonctions exécutives au parti, comme d'autres.

"A la différence de vous, Mme Le Pen, (...) Judas restera dans l'Histoire", lui a rétorqué M. Darmanin, sous les applaudissements des élus La République en Marche.

"Un peu de dignité républicaine", avait demandé la présidente de séance, Danielle Brulebois (REM), entre ces échanges.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/08/2017

Foot Locker plonge de 25% désormais à Wall Street, après des comptes trimestriels très décevants...

Publié le 18/08/2017

Palier de croissance

Publié le 18/08/2017

Embellie escomptée

CONTENUS SPONSORISÉS