Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 568.82 PTS
+1.35 %
6 559.50
+1.25 %
SBF 120 PTS
5 139.37
+1.26 %
DAX PTS
15 669.29
+1. %
Dow Jones PTS
35 061.55
+0.68 %
15 111.79
+1.15 %
1.177
+0.02 %

Pass sanitaire: la Défenseure des droits s'inquiète de "l'ampleur des atteintes aux droits"

| AFP | 542 | 2.60 par 10 internautes
La Défenseure des droits Claire Hédon demande
La Défenseure des droits Claire Hédon demande "un débat démocratique public de fond" et s'alarme de "l'ampleur des atteintes aux droits et libertés fondamentales prévues" par le projet de loi sanitaire qui prévoit l'extension du pass sanitaire et la vaccination obligatoire des soignants ( JOEL SAGET / AFP )

La Défenseure des droits, Claire Hédon, regrette "vivement" dans un avis publié mardi le choix d'une procédure accélérée pour le vote du projet de loi sanitaire, compte tenu "de l'ampleur des atteintes aux droits et libertés fondamentales prévues" par le texte.

Le projet de loi qui permet notamment l'extension du pass sanitaire et la vaccination obligatoire des soignants a été adopté lundi en Conseil des ministres. Il débute mardi son chemin au Parlement avant une éventuelle adoption en fin de semaine.

"Tout en reconnaissant l’importance de la vaccination dans la lutte contre la pandémie, la Défenseure des droits s'interroge tant sur la méthode que sur la proportionnalité de la plupart des dispositions et restrictions présentes dans le texte", lit-on dans cet avis.

Elle demande "un débat démocratique public de fond" et regrette "vivement le choix d’une procédure accélérée compte tenu de l’ampleur des atteintes aux droits et libertés fondamentales prévues par ce projet de loi ainsi que du caractère inédit de certaines dispositions qu’il comporte".

Claire Hédon met en avant "dix points d'alerte". Elle "insiste sur la nécessité d’une réévaluation régulière du dispositif au regard de la situation sanitaire afin que les restrictions ne durent que le temps strictement nécessaire à la gestion de la crise".

La Défenseure des droits Claire Hédon à Paris, le 12 février 2021
La Défenseure des droits Claire Hédon à Paris, le 12 février 2021 ( Ludovic MARIN / AFP )

Elle s'interroge notamment "sur le choix d'octroyer à des entreprises publiques et privées une forme de pouvoir de police, assurant elles-mêmes les contrôles de la détention d’un +passe sanitaire+ pour les personnes souhaitant accéder à leur service". "Ce contrôle devrait relever des autorités publiques", juge-t-elle.

Les restrictions d'accès aux transports publics et aux biens et services sont "de nature à porter atteinte à la liberté d’aller et venir et à entraver la vie quotidienne de nombreuses personnes, alors même qu’une part importante des populations jeunes et/ou précaires n’a pas encore eu accès à la vaccination".

Les personnes en situation de pauvreté "pourraient être doublement victimes", s'inquiète la Défenseure des droits. "La carte des plus faibles vaccinations recoupe celle de la pauvreté, de la fracture numérique, de l'accès aux services publics", souligne-t-elle. "Les nouvelles mesures comportent ainsi le risque d’être à la fois plus dures pour les publics précaires et d’engendrer ou accroître de nouvelles inégalités".

Autre point d'alerte: l'extension des mesures d'isolement. "Il est à craindre que ces dispositions combinées à la possibilité de rendre payants les tests, aient pour effet de désinciter à se faire tester et ne freine la politique de dépistage massif, favorisant ainsi la circulation du virus", s'inquiète la Défenseure des droits.

 ■

Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
10 avis
Note moyenne : 2.60
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 juillet 2021 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 23/07/2021

Le maire LR de Saint-Etienne Gaël Perdriau le 3 juillet 2018 à Paris. ( JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives )Le maire de…

Publié le 22/07/2021

Au cours du 1er semestre 2021, les revenus locatifs ont progressé de 22,3% par rapport au 1er semestre 2020...

Publié le 20/07/2021

Le parti Les Républicains réunit plusieurs candidats potentiels de la droite à l'élection présidentielle, sans Xavier Bertrand, pour tenter de s'entendre en amont du scrutin ( bertrand GUAY /…

Publié le 20/07/2021

Intelligence artificielle et reconnaissance faciale au CES de Las Vegas en janvier 2019 ( DAVID MCNEW / AFP/Archives )Pourriez-vous être emprisonné à tort à cause d'un système de…

Publié le 19/07/2021

Une infirmière américaine vaccine une collègue contre le Covid-19 le 14 décembre 2020 dans un hôpital de Washington ( Jacquelyn Martin / POOL/AFP )Un juge fédéral a validé lundi la…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/07/2021

Dans le cadre du contrat d'émission de Bons d'Emission d'Obligations Convertibles en Actions avec Bons de Souscription d'Actions Attachés conclu entre...

Publié le 23/07/2021

Le groupe NSE, spécialiste dans la conception, la fabrication et la maintenance d'équipements électroniques de haute technologie plus particulièrement...

Publié le 23/07/2021

Cybergun annonce que, à l'issue de l'Assemblée générale du 19 juillet 2021, la société a décidé de mettre en oeuvre un regroupement des actions...

Publié le 23/07/2021

La Société des Bains de Mer et ses filiales ont réalisé au cours du premier trimestre un chiffre d'affaires en forte augmentation par rapport à celui...

Publié le 23/07/2021

Dans le prolongement du communiqué de presse en date du 30 juin 2021 et à la suite de l'avis favorable des institutions représentatives du personnel...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne