5 407.95 PTS
+0.39 %
5 410.0
+0.44 %
SBF 120 PTS
4 310.89
+0.36 %
DAX PTS
13 131.34
+0.06 %
Dowjones PTS
24 386.03
+0.00 %
6 393.89
+0.78 %
Nikkei PTS
22 866.17
-0.32 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Pas question pour Solère de renoncer à son poste de questeur de l'Assemblée

| AFP | 132 | Aucun vote sur cette news
Le député Thierry Solère (Les Constructifs) à l'Assemblée nationale à Paris, le 17 octobre 2017
Le député Thierry Solère (Les Constructifs) à l'Assemblée nationale à Paris, le 17 octobre 2017 ( Patrick KOVARIK / AFP )

Le député ex-LR Thierry Solère, qui vient de rejoindre La République en marche, a affirmé dimanche sur BFMTV qu'il n'avait pas l'intention de démissionner de son poste de questeur à l'Assemblée nationale.

La tradition veut pourtant que l'un des trois postes de questeur revienne à l'opposition. Or, désormais, avec l'adhésion à LREM de M. Solère, qui était déjà très proche de la majorité, les trois questeurs appartiennent au parti du président Emmanuel Macron.

"Le poste de questeur n'appartient pas aux partis politiques (...) Que dit le règlement de l'Assemblée nationale ? C'est que dans la répartition (des postes de responsabilité) on tente -on tente !- de veiller à une répartition pluraliste et de respecter la parité. Mais, par nature, c'est une élection", a déclaré le député des Hauts-de-Seine.

Et donc, selon lui, "il n'y a pas d'obligation légale à ce qu'un parti politique, Les Républicains ou un autre" se voit réserver un poste de questeur.

L'élection en juin du "Constructif" Thierry Solère à ce poste stratégique, avec des voix de LREM et au détriment de LR, avait déjà déclenché une crise au Palais Bourbon.

"Je n'ai aucune raison de démissionner, je suis très heureux avec Florian Bachelier, qui est le premier questeur, et Lauriane Rossi, ma collègue également députée des Hauts-de-Seine", a insisté M. Solère.

A la question "Vous avez envie de manger à tous les râteliers ?", il a répondu: "vous reprenez mot pour mot les attaques sans regarder ce qui se passe (...) Il y avait des traditions au Parlement qu'on est en train d'abandonner".

"Je suis élu pour un an. En octobre prochain, il y aura une nouvelle élection, je dirai le moment venu si je suis à nouveau candidat à une fonction de questeur ou à une autre fonction au sein du Parlement. Et ce sont les 577 députés qui décideront, à bulletin secret", a-t-il précisé.

Quant aux critiques venues de son ancien camp des Républicains, M. Solère les a balayées d'un revers de la main: "il y a encore un mois, j'étais encore LR donc, s'il n'y a plus de questeur LR, c'est parce qu'ils m'ont viré des Républicains". Sans préciser qu'il était déjà Macron-compatible quand il a été élu questeur.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2017

Thierry Breton s'adressait aux journalistes suite au projet d'OPA amicale sur Gemalto

Publié le 12/12/2017

MC DONALD'S CORP constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Call 9542S émis…

Publié le 12/12/2017

Blackstone, un fonds d'investissement américain devrait acquérir 10% du capital de Logicor, un spécialiste des parcs logistiques, pourtant cédé au fonds souverain chinois le 2 juin dernier selon…

Publié le 12/12/2017

Thales a remporté un contrat de 37 millions de dollars pour équiper l’armée américaine de nouveaux terminaux radios tactiques. Thales livrera des radios IMBITR 2 canaux (pour « Improved MBITR…

Publié le 12/12/2017

L'Autorité des marchés financiers (AMF) a déclaré conforme le projet d'OPA de Schneider Electric sur IGE+XAO tel qu'il a été annoncé le 8 novembre. Schneider Electric, qui ne détient pour…

CONTENUS SPONSORISÉS