Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 568.82 PTS
+1.35 %
6 559.50
+1.25 %
SBF 120 PTS
5 139.37
+1.26 %
DAX PTS
15 669.29
+1. %
Dow Jones PTS
35 061.55
+0.68 %
15 111.79
+1.15 %
1.177
+0.02 %

"Pas paranoïaque": le Mexique au coeur de l'affaire Pegasus

| AFP | 287 | 4.50 par 4 internautes
La journaliste mexicaine Marcela Turati, le 30 avril 2019 à Mexico
La journaliste mexicaine Marcela Turati, le 30 avril 2019 à Mexico ( Omar TORRES / AFP/Archives )

Marcela Turati se doutait depuis longtemps qu'elle était espionnée par les autorités mexicaines. Aujourd'hui, cette journaliste indépendante est presque certaine d'avoir été la cible du logiciel Pegasus.

Et pour cause. Marcela, 47 ans, a été informée samedi que son nom et ceux de 24 autres journalistes basés au Mexique figuraient sur une liste de 15.000 numéros enregistrés dans le logiciel conçu par la société israélienne NSO et acheté par le gouvernement du président Enrique Peña Nieto (2012-2018).

Introduit dans un smartphone, ce redoutable logiciel permet d'en récupérer les messages, photos, contacts et même d'écouter les appels de son propriétaire.

L'enquête qui renforce les soupçons pesant de longue date sur cette société, a été publiée dimanche par un consortium de 80 journalistes travaillant pour 17 médias internationaux.

Elle se fonde sur une liste obtenue par le réseau basé en France Forbidden Stories ("histoires interdites") et l'ONG Amnesty International, comptant selon eux 50.000 numéros de téléphone sélectionnés par les clients de NSO depuis 2016 pour une surveillance potentielle.

A l'instar de Marcela, des proches et des collaborateurs du président mexicain Andrés Manuel Lopez Obrador (AMLO), figurent parmi les cibles de ce complot.

Ceux-ci auraient été espionnés entre 2016 et 2017, a révélé lundi l'un des 17 médias du consortium.

Bien que la licence de Pegasus au Mexique ait expiré en 2017, Marcela est convaincu que la surveillance se poursuit par d'autres moyens.

"Je pense que presque tous les journalistes au Mexique savent et sentent qu'ils sont soumis à une sorte de surveillance car le Mexique est l'un des pays les plus dangereux pour exercer notre profession", confie lundi la journaliste à l'AFP.

50.000 numéros de téléphone possiblement espionnés par Pegasus
50.000 numéros de téléphone possiblement espionnés par Pegasus ( / AFP )

Au moment où elle pense avoir été espionnée, elle enquêtait avec deux autres collègues sur l'affaire du géant brésilien Odebrecht de versement de pots-de-vin colossaux en échange de contrats dans plusieurs pays d'Amérique latine, dont le Mexique.

"Des gens m'ont écrit pour me dire +regarde, tu n'étais pas folle, tu n'étais pas paranoïaque, ce que tu disais s'est produit+",raconte Turati avec émotion.

"Plus personne n'est espionné"

AMLO, au pouvoir depuis 2018, s'est pour l'instant borné à réaffirmer lundi que son gouvernement n'espionne pas les journalistes.

Une femme montre son téléphone devant le siège de l'entreprise NSO, qui a conçu un logiciel espion, le 28 août 2016 à Herzliya, en Israël
Une femme montre son téléphone devant le siège de l'entreprise NSO, qui a conçu un logiciel espion, le 28 août 2016 à Herzliya, en Israël ( JACK GUEZ / AFP/Archives )

"Plus personne n'est espionné, les libertés sont garanties", a dit le leader de gauche.

Il s'est du même coup engagé à élucider le cas du journaliste Olegario Aguilera, disparu il y a 17 ans dans l'État de Guerrero (sud) dans un contexte encore obscur.

Avec un collectif de journalistes, Marcela Turati est également connue pour avoir établi une carte des tombes clandestines et enquêté sur les massacres de migrants et la disparition des 43 étudiants d'Ayotzinapa en 2014, une affaire largement condamnée dans le monde.

Des proches des victimes de l'Ayotizanapa et des défenseurs des droits de l'homme ont également été pris pour cible, selon les enquêtes menées par des médias tels que le Washington Post, le Guardian et Le Monde.

"J'ai été très impliquée dans la mise en place de réseaux de protection des journalistes", se souvient Marcela.

Une centaine de journalistes ont été tués au Mexique depuis 2000, dont Cecilio Pineda en mars 2017 à Guerrero. Son téléphone avait également été pénétré par Pegasus.

A la suite de l'enquête du consortium, NSO a fait valoir que son logiciel a été conçu pour lutter contre le terrorisme, la pédophilie et d'autres crimes.

Des proches de Javier Valdez, le collaborateur de l'AFP abattu en mai 2017 à Culiacán (nord-ouest), auraient également été placés sous écoutes.

"espionnage politique"

Les écoutes de l'entourage d'AMLO auraient eu lieu lorsqu'il dirigeait l'opposition à Peña Nieto (2012-2018) du PRI, le parti alors majoritaire, selon le site Aristegui Noticias.

Le logiciel espion Pegasus
Le logiciel espion Pegasus ( John SAEKI / AFP )

Parmi ces personnes figurent l'épouse de Lopez Obrador, Beatriz Gutiérrez, ses enfants, ses frères et soeurs et même le cardiologue du leader de gauche qui l'avait opéré d'un infarctus.

Le maire de Mexico, Claudia Sheinbaum, des ministres et autres responsables du gouvernement actuel, ont été également été surveillés.

"L'ancien gouvernement pratiquait l'espionnage politique", a confié Sheinbaum à Aristegui Noticias, dont la directrice, Carmen Aristegui, était également sous écoutes.

La liste d'au moins 50.000 smartphones "infectés" par Pegasus ne comprenait cependant pas celui d'AMLO, qui, selon Aristegui Noticias, "n'utilisait apparemment pas de téléphone portable personnel" et transmettait ses messages par l'intermédiaire de collaborateurs.

Selon l'enquête autour de Pegasus, le logiciel était également utilisé par le ministère de la défense et l'ancien bureau du procureur général.

 ■

Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
4 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 juillet 2021 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/07/2021

Dans le cadre du contrat d'émission de Bons d'Emission d'Obligations Convertibles en Actions avec Bons de Souscription d'Actions Attachés conclu entre...

Publié le 23/07/2021

Le groupe NSE, spécialiste dans la conception, la fabrication et la maintenance d'équipements électroniques de haute technologie plus particulièrement...

Publié le 23/07/2021

Cybergun annonce que, à l'issue de l'Assemblée générale du 19 juillet 2021, la société a décidé de mettre en oeuvre un regroupement des actions...

Publié le 23/07/2021

La Société des Bains de Mer et ses filiales ont réalisé au cours du premier trimestre un chiffre d'affaires en forte augmentation par rapport à celui...

Publié le 23/07/2021

Dans le prolongement du communiqué de presse en date du 30 juin 2021 et à la suite de l'avis favorable des institutions représentatives du personnel...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne