En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 383.00
+1.31 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 627.64
+0.68 %
7 215.32
-0.03 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

"Paradise Papers": le gouvernement promet des poursuites en cas d'infraction

| AFP | 230 | Aucun vote sur cette news
Le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner, regarde derrière lui lors d'une session de questions au gouvernement à l'Assemblée, le 7 novembre 2017
Le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner, regarde derrière lui lors d'une session de questions au gouvernement à l'Assemblée, le 7 novembre 2017 ( FRANCOIS GUILLOT / AFP )

Le gouvernement a promis mardi d'engager des poursuites contre les entreprises et les contribuables français cités par les "Paradise Papers" dans le cas où les pratiques épinglées relèveraient d'une "infraction" vis-à-vis des règles fiscales en vigueur.

"Il faut faire la différence entre les optimisations fiscales qui ont une base légale (...) et les infractions", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, lors de son compte-rendu du Conseil des ministres.

"S'il y avait des infractions, évidemment elles seront toutes immédiatement poursuivies", a-t-il ajouté, avant de rendre hommage à l'action engagée contre l'évasion fiscale sous le quinquennat Hollande.

Interrogé à l'Assemblée nationale, le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a confirmé que les "entreprises françaises" et les "contribuables français", en cas de révélation, feraient l'objet de "contrôles" et de "poursuites" en cas de faits "avérés".

"La fraude est un acte de délinquance face à la République", a déclaré M. Darmanin, en rappelant être favorable à une déchéance automatique des droits civiques dans certains cas de fraude fiscale.

Certains députés de La République En Marche souhaitent automatiser cette déchéance en cas de condamnation pour fraude fiscale aggravée. Un amendement en ce sens devrait être débattu dans le cadre du projet de loi de finances (PLF) pour 2018.

Sur Twitter, le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, présent à une réunion de l'Eurogroupe à Bruxelles, consacrée notamment aux questions fiscales, a assuré que l'"engagement" du gouvernement contre l'évasion fiscal était "total".

"L'évasion fiscale n'est pas seulement une perte de recettes fiscales pour l'Etat: c'est une attaque contre la démocratie", a-t-il déclaré, en assurant que cette question dépassait les "clivages politiques".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

L'Assemblée générale fut également l'occasion de détailler les conditions de réalisation du résultat de l'exercice 2017...

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

Biocorp annonce le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant cible de l'opération est de 4,5…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea annonce la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un...

Publié le 22/06/2018

Nouvelle histoire en cinq épisodes.