En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 754.08 PTS
-0.95 %
4 765.0
-0.57 %
SBF 120 PTS
3 776.40
-0.94 %
DAX PTS
10 740.89
-0.29 %
Dowjones PTS
23 675.64
+0.35 %
6 491.52
+0.67 %
1.136
+0.14 %

Pacte de l'ONU sur les migrations: LR demande un débat au Parlement

| AFP | 173 | 5 par 1 internautes
Annie Genevard à l'Assemblée nationale le 6 novembre 2018
Annie Genevard à l'Assemblée nationale le 6 novembre 2018 ( Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives )

Les Républicains ont demandé mercredi au gouvernement d'organiser au Parlement un débat concernant le pacte de l'ONU sur les migrations qui contient, selon Annie Genevard, secrétaire générale, de "nombreuses mesures contestables".

"Le Parlement français ne saurait être privé de débattre de son contenu mais aussi des fractures importantes qu’il crée au sein de l'Union européenne", souligne dans un communiqué Mme Genevard, en notant que "plusieurs autres parlements nationaux (...) ont été amenés à se prononcer préalablement pour définir la position de leur pays".

"Prenant prétexte qu'il s'agirait d'un texte présenté comme juridiquement non contraignant, le gouvernement français n'en a pas saisi le Parlement pour en débattre avant sa signature, pas plus qu'il ne semble vouloir le faire ultérieurement", déplore la vice-présidente de l'Assemblée nationale en demandant "sans délai" que soit prise "l'initiative d'organiser" ce débat suivi d'un vote.

Premier du genre sur le sujet, le texte de l'ONU recense des principes (défense des droits de l'Homme, des enfants, reconnaissance de la souveraineté nationale) et une vingtaine de propositions pour aider les pays à faire face aux migrations, en facilitant l'information, l'intégration des migrants, l'échange d'expertises.

Il sera soumis à approbation les 10 et 11 décembre lors d'un sommet à Marrakech. Il avait été adopté à New York en juillet par tous les pays membres de l'organisation - à l'exception notable des États-Unis - mais depuis, les retraits ou reports de décision s'accumulent, jetant une ombre sur le sommet à venir.

"Loin de constituer une réponse adéquate et efficiente au défi migratoire auquel est confrontée l’Union européenne, de nombreuses mesures contenues dans ce Pacte comme l’instauration d’un véritable droit à la migration, l’accès immédiat garanti aux prestations sociales ou la promotion imposée du multiculturalisme sont largement contestables", estime Mme Genevard pour qui ce pacte va contribuer "à alimenter des vagues migratoires propres à déstabiliser de nombreux États".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2018

Après prise en compte du résultat semestriel, les capitaux propres part du Groupe au 30 septembre 2018 sont positifs et s'élèvent à 1 ME...

Publié le 18/12/2018

Le paiement en numéraire et/ou la livraison des actions seront effectués à compter du 15 février 2019...

Publié le 18/12/2018

Claude Tempé quitte ses fonctions. Sylvestre Blavet lui succède...

Publié le 18/12/2018

Cet ensemble de sociétés vend aux grandes surfaces de bricolage et grandes surfaces alimentaires en France et en Espagne une gamme très complète de robinetterie pour les salles de bain et les…

Publié le 18/12/2018

Tikehau Capital et Bpifrance entrent au capital de GreenYellow, via une augmentation de capital de 150 ME...