En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

Orphelin (LREM): "les casseurs sont là pour abîmer notre démocratie"

| AFP | 228 | Aucun vote sur cette news
Le député Matthieu Orphelin le 27 juillet 2017
Le député Matthieu Orphelin le 27 juillet 2017 ( JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives )

Les "casseurs (...) sont là non pas pour soutenir les +gilets jaunes+ mais pour abîmer notre démocratie", a dénoncé samedi le député LREM Matthieu Orphelin, après l'utilisation par les forces de l'ordre de gaz lacrymogènes pour repousser des "gilets jaunes" qui forçaient un barrage près des Champs-Elysées.

"On voit bien la différence entre d'un côté la grande majorité des +gilets jaunes+ qui sont là pour porter des revendications de façon pacifiste, et puis on voit aussi une petite minorité de casseurs, de membres de mouvements radicaux, qui sont là non pas pour soutenir les +gilets jaunes+ mais pour abîmer notre démocratie, pour casser, pour faire que tout cela tourne mal", a déclaré sur BFMTV le député.

"Il faut bien séparer tout ça, (les casseurs) n'aident en rien le mouvement des +gilets jaunes+, ils sont là pour attaquer notre démocratie. Il faut que face à cela nous restions tous unis, avec l'obsession de la sécurité de tous aujourd'hui", a ajouté l'élu du Maine-et-Loire.

Plusieurs milliers de "gilets jaunes", mobilisés samedi pour "l'acte 2" de leur protestation contre la hausse des carburants, ont convergé samedi sur l'avenue des Champs-Elysées à Paris, une action marquée par des heurts avec les forces de l'ordre.

Des nombreuses actions, pacifiques, se tenaient également un peu partout en France, avec des manifestations, opérations escargots ou péages gratuits notamment aux abords des péages et axes autoroutiers.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...