En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 409.43 PTS
-0.36 %
5 416.00
-0.24 %
SBF 120 PTS
4 333.74
-0.30 %
DAX PTS
12 561.02
+0.16 %
Dowjones PTS
25 064.36
+0.18 %
7 357.90
-0.24 %
Nikkei PTS
22 597.35
-

Ordonnances: Mailly (FO) refuse de parler de "victoire" pour Macron

| AFP | 355 | Aucun vote sur cette news
Le secrétaire général de FO Jean-Claude Mailly au Palais de l'Elysée à Paris, le 12 octobre 2017
Le secrétaire général de FO Jean-Claude Mailly au Palais de l'Elysée à Paris, le 12 octobre 2017 ( ludovic MARIN / AFP/Archives )

La ratification des ordonnances réformant le code du travail, attendue mardi, n'est pas une "victoire" pour le président Macron, selon Jean-Claude Mailly (FO) qui se félicite d'avoir fait "bouger des choses" lors des consultations menées cet été.

Le secrétaire général de Force ouvrière a reconnu, mardi sur RTL, que le président de la République avait "réussi à faire une réforme du code du travail comme il l'avait annoncé", mais refusé d'employer le terme de "victoire".

"Je ne dirai pas ça, car le dossier tel qu'il sort n'était pas celui envisagé au début", "on a fait bouger des choses", a-t-il dit. Sans discussion, "la branche (professionnelle) n'existerait plus aujourd'hui", selon lui.

En revanche, il reste des "désaccords de fond" notamment sur la "question prudhomale" et la fusion des instances représentatives du personnel", réforme qui "va poser de nombreux problèmes".

La suppression des CHSCT, surtout, est "la plus grande atteinte aux droits des salariés", a-t-il déclaré.

Déjà entrées en vigueur en septembre, les cinq ordonnances réformant le code du travail sont en passe d'être ratifiées à une large majorité mardi à l'Assemblée.

Interrogé par ailleurs sur la création d'un poste de secrétaire d’État chargé de la Fonction publique, M. Mailly a salué "une bonne nouvelle", tout en prévenant que ce sont "les actes qui comptent".

Le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin "avait un peu tendance à laisser les gros dossiers Fonction publique sur le côté", alors que c'est un sujet "brûlant", a-t-il rappelé.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

LES SUMMER DAYS

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 16 juillet 2018

CODE OFFRE : SUMMER18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

L'étude permettait d'étudier la faisabilité et la facilité d'utilisation et la satisfaction des patientes utilisant eCO...

Publié le 16/07/2018

Myrian 2.4 intègre de nouveaux outils de diagnostic exclusifs...

Publié le 16/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 16/07/2018

Retour d'assemblée générale...

Publié le 16/07/2018

"Ces partenariats sont construits en conformité avec les règles du droit de la concurrence", assure Carrefour...